À la uneFrancePolitique

Qui est Aurore Bergé, élue à la tête du groupe Renaissance à l’Assemblée ?

Aurore Bergé a été élue ce mercredi par ses pairs. La députée des Yvelines issue de la droite devient la première femme à présider le principal groupe de l’Assemblée nationale.

Une large victoire

Elle a été élue dès le premier tour avec 88 voix sur 155. Aurore Bergé faisait face à trois autres candidats : Guillaume Vuilletet (29 voix), Rémy Rebeyrotte (25 voix) et Stella Dupont (11 voix). La députée succède ainsi à Christophe Castaner, battu au second tour des élections législatives ce dimanche. Elle prend donc la tête du groupe Renaissance qui compte 170 membres à l’Assemblée. La députée a évoqué son « émotion » et sa « fierté » face à ce sentiment de « grande responsabilité ». « Je tends ma main aux républicains de droite comme de gauche pour venir en responsabilité voter ce qui peut changer la vie des gens. » a-t-elle aussi déclaré.

La personnalité clivante d’Aurore Bergé

Députée des Yvelines depuis 2017, Aurore Bergé est issue de la droite. L’ancienne communicante est en effet engagée pour l’UMP puis pour LR de 2002 à 2017 avant de rejoindre le parti d’Emmanuel Macron. Il s’agit toutefois d’un profil clivant au sein du camp macroniste. Si certains la critiquent en évoquant un opportunisme politique, elle défend sa cohérence en critiquant une droite devenue trop dure selon elle. Elle affirme de son côté suivre une ligne “libérale, progressiste, féministe et européenne”. C’est également une personnalité très présente dans les médias. Qualifiée en effet de « grande gueule », elle n’hésite pas à s’attaquer aux Insoumis et au RN.

Des positions fermes sur la laïcité

A l’Assemblée, Aurore Bergé a notamment été en première ligne sur les questions culturelles comme la réforme de l’audiovisuel et sur l’ouverture de la PMA (Procréation Médicalement Assistée) à toutes les femmes. Elle a également affirmé des positions fermes sur la laïcité. En effet, elle avait par exemple proposé l’interdiction du port du voile aux mineurs dans l’espace public. Ses positions ont même pu créer la polémique. En 2019 par exemple, la députée s’est dit prête à voter la proposition de loi du député LR Eric Ciotti sur l’interdiction du port du voile pour les accompagnantes scolaires.

Aurore Bergé sur la laïcité le 8 mars 2020

Cette personnalité de grande gueule qui a peut-être des origines familiales puisqu’elle est la fille d’Alain Dorval, la voix française de Sylvester Stallone.

A lire aussi : Qui est Manuel Bompard, la nouvelle “figure de proue” de LFI ?

About author

Journaliste
Related posts
France

Travaux dans la maison : comment les choisir et les financer ?

À la uneFrancePolitique

Remaniement : qui sont les ministres du nouveau gouvernement Borne ?

ActualitéFrancePolitique

5 dates clés dans la carrière d’Olivier Véran, porte-parole du gouvernement

À la uneFrance

Comment faire pour changer de nom ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux