À la uneCinémaMédias

Qui est Bob Iger qui fait son retour à la tête de Disney ?

L’ancien patron est rappelé au poste de directeur général après le départ de Bob Chapeck qui laisse Disney en sous régime…

Le retour du « Big Boss »

Robert Allen Iger dit « Bob » Iger a été à la tête de l’Empire Disney de 2005 à 2020. Il a fait de l’entreprise un mastodonte du divertissement, en faisant acquisition du studio Pixar en 2006, de Marvel en 2009 ainsi que l’essentiel des actifs de l’ancien groupe 21st Century en 2019. Enfin à son départ le chef d’entreprise venait de lancer Disney +, une idée qu’il caressait depuis 2013, et qui a permis au groupe de quintupler sa capitalisation boursière. Son retour au sein de l’entreprise a quelque chose de rassurant après le mandat assez mauvais de son prédécesseur Bob Chapeck, qui a du faire face à la fermeture des parcs Disney, des cinéma et l’expansion du streaming pendant la pandémie.

Lors de la présidence Chapeck, l’action Disney a tout de même perdu 13 % et l’entreprise a fait de nombreux faux pas, notamment avec une polémique concernant une loi jugée anti-LGBT en Floride. Depuis la nomination de Iger, l’action Disney a bondi de 8 %, c’est pour dire l’effet qu’a l’ancien patron sur les investisseurs. Susan Arnold, présidente du conseil d’administration du groupe, a confié « M. Iger a le profond respect de l’équipe de direction de Disney (…) et il est grandement admiré par les employés de l’entreprise dans le monde entier ; tout cela permettra une transition transparente de la direction ».

Bob Iger is back

Un patron méritant

L’homme de 71 ans a été le visage public de Disney pendant plus de 15 ans. Il a donc une légitimité évidente à reprendre la compagnie en cette période charnière. Il a déclaré par mail à ses employés «C’est avec un incroyable sentiment de gratitude et d’humilité — et, je dois l’admettre, un peu d’étonnement — que je vous écris ce soir pour vous annoncer que je reviens à The Walt Disney Company en tant que directeur général». Il a signé un contrat pour deux ans avec l’objectif d’une « croissance renouvelée » pour l’entreprise.

C’est donc un homme qui a une certaine modestie et qui est considéré comme un travailleur acharné par ses pairs. Il a commencé sa carrière à 23 ans chez American Broadcast Company (ABC). Le jeune homme monte rapidement les échelons jusqu’à en devenir CEO. Puis en 1996 quand Walt Disney rachète ABC, il reste en place puis devient le patron de ABC en 1999. Il reste quelques temps dans le Board de Disney jusqu’à en devenir définitivement le 6e PDG de Walt Disney Company en 2005.

Un salaire incommodant

En 2018 le salaire de Bob Iger était de 65 millions de dollars, salaire qualifié d’insensé selon Abigail Disney, la petite fille de Walt Disney. A l’époque ce salaire avait été justifié par la direction. Il était du aux performances formidables de l’entreprise. Il est vrai que le patron été un moteur de la revitalisation de l’Empire Disney : Bob a considérablement élargi les propriétés intellectuelles de l’entreprise, développé ses parcs par delà le monde et imposé la présence de Disney sur les marché internationaux. Son vrai coup de maitre a été Disney +, qui a été une initiative prise à temps pour continuer de faire rayonner l’entreprise. Au delà de sa carrière, Bob Iger a deux enfants, il a rejoint le parti des indépendants depuis 2016, et Steve Jobs était un de ses grands amis. Entre visionnaires, l’amitié nait aisément.

A lire aussi : 5 raisons de revoir … Souviens-toi l’été dernier (1997)
About author

Journaliste
Related posts
À la uneMode

C'est quoi le Chalet de l'Hôtel Mahfouf qui ouvre le 2 décembre ?

À la uneFaits DiversInternational

Qui était Issei Sagawa "le cannibale japonais" qui vient de mourir à 73 ans ?

À la uneCinémaPop & Geek

Les Gardiens de la Galaxie 3 : Adam Warlock pointe le bout de son nez dans la bande annonce

À la uneSéries Tv

The Midnight Club : pourquoi la série n'aura pas de saison 2 sur Netflix ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux