À la uneCultureLittérature

Qui était Avraham Yehoshua, cet écrivain israélien décédé ce mardi ?

Avraham Yehoshua, figure de la gauche israélienne anti-occupation, est décédé ce mardi à l’âge de 85 ans. Il avait obtenu le prix Médicis étranger en 2012 pour son livre Rétrospective.

2 prix majeurs

Avraham Yehoshua est décédé ce mardi 14 juin a annoncé l’hôpital Ichilov de Tel-Aviv. Né à Jérusalem en 1936, il commence à publier des nouvelles en 1963. Depuis, les romans et pièces du lauréat du prix d’Israël en 1995 ont été traduits en plus de 30 langues. Il a également reçu le prix Médicis dans la catégorie livres étrangers pour Rétrospective en 2012. Ce roman mélancolique évoque les mystères de la création artistique et les tensions qui peuvent exister entre créateurs.

Son roman Rétrospective, Grasset en coédition avec Calmann-Lévy

Un « Balzac d’Israël »

Décrit par certains comme un « Balzac d’Israël », il est considéré comme « le plus grand auteur » du pays par Nitza Ben-Dov. Cette professeure de littérature à l’université de Haïfa a déclaré à son sujet : « Il passait d’histoires surréalistes et pleines de rêveries, déconnectées du temps et de l’espace, à des œuvres ancrées dans la culture israélienne et le présent. » Le Président isréalien Isaac Herzog a aussi rendu hommage à Avraham Yehoshua dans un communiqué. Selon lui, l’écrivain « évoquait en nous une mosaïque de sentiments profonds ». Isaac Herzog a également écrit qu’il « s’inspirait de notre patrie et des trésors culturels de notre peuple, nous représentant dans un portrait fin, fidèle, compatissant et reflétant parfois une image douloureuse de nous-mêmes. »

Avraham Yehoshua, un écrivain engagé

Mais Avraham Yehoshua s’est aussi fait connaître sur le plan politique. Il était en effet membre de B’Tselem, organisation israélienne de défense des droits humains. Celle-ci est connue pour son opposition à l’occupation des territoires palestiniens par Israël. L’association a également rendu hommage à l’écrivain sur Twitter. Elle a salué un homme ayant « dévoué son temps et son énergie à l’égalité, la paix et les droits humains pour tous ».

A lire aussi : Comprendre L’étranger de Camus en 5 minutes

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

Demain nous appartient : que va-t-il se passer pour la reprise de la série ?

À la uneFootSport

Est-ce que le PSG va quitter le Parc des Princes ?

À la uneFranceSanté

Covid 19 : le retour du masque dans les transports en commun ?

À la uneSéries Tv

Walker Texas Ranger :  Clarence Gilyard Jr. aka James Trivette est décédé à 66 ans

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux