ActualitéCinémaCultureInternational

Qui était Oppenheimer au cœur du prochain film de Christopher Nolan ?

Physicien renommé au centre de la seconde guerre mondiale et père de la bombe atomique, Oppenheimer sera au centre du prochain film de Christopher Nolan. Voici un retour sur la vie de l’homme qui a changé à jamais le visage de la guerre.

C’est quoi Oppenheimer, le prochain Christopher Nolan attendu pour 2023 ? Le film se concentrera sur la vie du père de la bombe atomique avec Cillian Murphy, Matt Damon, Emily Blunt, Robert Downey Jr., Florence Pugh ou Rami Malek.

De grandes études

Robert Oppenheimer nait en 1904 à New-York dans une famille juive aisé. À 11 ans à peine, il est élu plus jeune membre de la société minéralogique de New-York. Le scientifique réalisera ses études dans l’université la plus prestigieuse des États-Unis, Harvard, et s’attardera notamment sur des sujets parmi lesquels on retrouve les rayons cosmiques, les trous noirs ou encore les étoiles à neutrons.

La seconde guerre mondiale, l’élément déclencheur

En 1939, Albert Einstein informe le président américain de l’époque, Franklin D. Roosevelt de la réelle possibilité de voir l’armée nazi construire une bombe atomique. Par anticipation, le gouvernement américain se lance dans la construction de sa propre bombe et c’est ainsi que voit le jour le projet « Manhattan » que Robert Oppenheimer sera chargé de coordonner. Le 16 juillet 1945, la première bombe atomique  » Trinity » explose dans le désert d’Alamogordo, une réussite.

La terreur japonaise

“Hiroshima a été bien plus coûteux en vies et en souffrance inhumaine que ce que nous voulions pour arrêter la guerre. » Tels sont les propos de Robert Oppenheimer dans une interview accordé à la BBC dans les années 1960 alors que les bombes nucléaires « Little Boy » et « Fat Man’ qui ont frappées respectivement Hiroshima et Nagasaki en août 1945 ont fait entre 103 000 et 220 000 victimes. Oppenheimer, qui avait insisté pour que les bombes soient utilisées, justifie leur utilisation par la volonté d’ « abréger » le conflit et ainsi d’ « épargner » les vies de centaines de milliers de soldats américains.

Un homme marqué par sa création

Terrifié par le pouvoir destructeur de son invention, Oppenheimer démissionne de son poste quelques mois après la fin de la guerre. Il cherche alors à défendre et à limiter l’utilisation de l’énergie nucléaire notamment dans l’armement. Une première fois lorsque l’URSS développe ses propres bombes nucléaires à partir de 1949 puis une seconde fois dans les années 50 lors du développement de la bombe H, bombe thermonucléaire plus destructrice encore que celle d’Hiroshima. Son habilitation militaire lui sera alors retirée, sa réputation, elle, salie. Il sera finalement réhabilité par Kennedy en 1963 mais meurt d’un cancer de la gorge en 1967.

Oppenheimer ne regrettera jamais publiquement son invention mais sa conscience en restera très marquée comme il est possible de le voir dans la vidéo ci-dessous :

A lire aussi : Christopher Nolan prépare un film sur J. Robert Oppenheimer et la bombe atomique

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéMédiasMusique

10 moments cultes de l'émission Nouvelle Star

ActualitéCinéma

Pourquoi il faut revoir ... Liaison Fatale d'Adrian Lyne (1987) ?

ActualitéCinémaHistoire

C'est quoi le drame du paquebot "Afrique" en 1920 ?

ActualitéSéries Tv

On regarde ou pas ? La Brea (TF1)

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux
Worth reading...
Christopher Nolan prépare un film sur J. Robert Oppenheimer et la bombe atomique