ActualitéSportTennis

Qui sont les champions de tennis les plus vieux à avoir joué ?

Si le trio infernal Federer-Nadal-Djokovic nous a habitué à rester à la première place, ils ne sont pas les seuls à maintenir la moyenne d’âge des gagnants. Avant eux, d’autres champions de tennis ont marqué l’Histoire.

Le monde du tennis connaît de grands noms qui aiment camper à la première place des podiums. Federer-Nadal-Djokovic, en sont la preuve. Tout cela sur la seule période 2003-2023 : Federer 20, Nadal 22 et Djokovic 24. Les trois se sont imposés au moins une fois dans chacun des quatre tournois majeurs. Mais bien d’autres avant eux avaient occupés durant un certains temps les podiums les plus prestigieux. Alors qui sont les principaux champions seniors du tennis ?

La Sainte-Trinité

Federer, Nadal, et Djokovic dominent le monde du tennis masculin depuis 2003. Roger Federer a remporté sa première victoire à Wimbledon en 2003, à 21 ans. Sa dernière en date à l’Open d’Australie en 2018, démontre une longévité de quinze ans au plus haut niveau, qui pourrait encore s’allonger. Rafael Nadal, quant à lui, a vu ses victoires s’étaler de Roland-Garros 2005 (à 18 ans) à Roland-Garros 2022. Novak Djokovic a ouvert son palmarès à l’Open d’Australie en 2008 à 20 ans. En avril 2024, il devient le joueur le plus âgé à occuper la place de numéro 1 mondial à 36 ans. Il dépasse alors le record de Roger Federer 

Depuis 2003, seuls sept joueurs ont réussi à briser leur domination : Andy Roddick, Marat Safin, Gastón Gaudio, Juan Martin del Potro et Marin Cilic (chacun une victoire), ainsi que Andy Murray et Stanislas Wawrinka (trois titres chacun). Cette année encore, Roland-Garros pourrait marquer une nouvelle victoire pour l’un de ces trois géants du tennis.

Williams, l’invincible chez les dames

Dans la compétition féminine, on retrouve Serena Williams qui a largement dominé le classement de 1999 à 2017.

Avec chaque victoire, année après année, elle augmentait la moyenne d’âge des championnes. Aujourd’hui titulaire de 23 titres de Grand Chelem, la joueuse est à la retraite depuis ses 41 ans. Une dure décision qu’elle a annoncé lors de l’US Open en 2022. La championne américaine, a pris cette décision à contrecœur. Souhaitant désormais se consacrer à sa vie de famille, Serena Williams a indéniablement marqué le monde du tennis.

À lire aussi : Quels sont les 4 matchs les plus serrés de Nadal à Roland-Garros ?

La légende Margaret Court

Son nom résonne à travers les décennies dans le monde du tennis. L’Australienne Margaret Court, est lauréate de 24 titres du Grand Chelem remportés entre 1960 et 1973, à la jonction entre la fin de l’ère amateur et le début de l’ère Open.

Margaret Court, ayant remporté la finale de Wimbledon qui l’opposait à Billie Jean King, en 1970.

Margaret Court a ajouté 21 titres majeurs en double mixte et 19 autres en double dames, portant son total à 64 titres majeurs. En 1970, elle est devenue la deuxième femme de l’histoire à remporter les quatre tournois majeurs en une année civile (la première dans l’ère Open). Elle rejoint ainsi l’Américaine Maureen Connolly, qui avait réalisé cet exploit en 1953. Court s’est imposée comme une légende féminine dans le monde des tenniswoman.

« Big Bill »

21 titres amateurs de Grand Chelem, vainqueur de sept Coupes Davis de suite, de quatre tournois majeurs professionnels en simple, à 52 ans, Bill Tilden est champion professionnel de double messieurs. Sa carrière s’étend de 1918 à 1953 et fut particulièrement riche.

Il a remporté vingt-et-un titres du Grand Chelem en simple, double et double mixte, dont un record de seize titres aux US Championships. Tilden partage avec Richard Sears et William Larned le record absolu de victoires en simple messieurs dans cette compétition, avec sept titres, dont six consécutifs entre 1920 et 1925. Avec 138 titres en simple répertoriés à ce jour, dont quatorze majeurs comprenant dix tournois du Grand Chelem et quatre titres du Grand Chelem professionnel, il possède le palmarès le plus impressionnant de l’ère pré-Open. Bill Tilden a été désigné numéro 1 mondial pendant la première moitié des années 1920. Grand et mince, il était connu sous le nom de « Big Bill ».

Avec Roland Garros qui se déroule en ce moment même, les champions de tennis actuels pourraient bien continuer de faire stagner la moyenne d’âge dans le milieu.

À lire aussi : C’était en 1983… la dernière victoire d’un Français en finale de Roland-Garros

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéMusiqueSorties

De quand date la fête de la musique ?

ActualitéCinéma

On regarde ou pas ? Le comte de Monte-Cristo avec Pierre Niney

ActualitéCinéma

On a revu pour vous ... La folle histoire de l'espace de Mel Brooks

Sport

Aperçu du top 5 des sports les plus populaires sur lesquels parier en France

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux