À la uneActualitéCinéma

« République », le film interactif aux trois scénarios glaçant

Un événement dramatique, 3 duos, un film. Reprenant les codes du live vidéo, République met en scène un attentat fictif dans la station de métro parisienne éponyme. Les différents protagonistes de ce film interactif nous plongent dans le tourbillon émotionnel produit par un évènement de la sorte.

Le réalisateur Simon Bouisson et le scénariste Olivier Demangel ont repris les codes des lives vidéos (en direct), comme sur Facebook ou Twitch, pour proposer un film interactif. Coproduit par Cinétévé Expérience, Résistance film et France Télévisions, le film suit trois groupes de personnes plongés au cœur d’un attentat fictif dans le 10eme arrondissement de Paris. Même si le scénario peut s’y prêter, République n’est pas une reconstitution des attentats de novembre 2015. En effet, le film n’est que pure fiction durant laquelle nous suivons Lucie et Rio en exploration urbaine (urbex) dans le métro. Antoine et Boris sortant du travail. Et enfin, le journaliste Rudy suivant Nora, une jeune femme ayant perdu son copain dans la panique générale.

Un algorithme pour ne rien rater

Le public est donc plongé au coeur de cet attentat fictif avec le regard des différents personnages. Celui-ci a le choix de son scénario, le film est pensé pour alterner entre les duos d’un simple glissement de doigt. Il donne donc au spectateur le choix dans son scénario et dans sa manière de regarder ce film. C’est pour cette raison que le film dure entre 40 et 70 minutes.

Un public curieux se baladera régulièrement entre les scénarios et ratera peu d’action. Bien évidemment, le film a été pensé pour ne rien rater des moments importants. La production a utilisé un algorithme qui va renvoyer le spectateur sur un passage immanquable malgré les trois scénarios suivants la même temporalité. A la fin du visionnage, l’algorithme informe des passages que vous avez vu ainsi que ceux que vous avez raté. Les plus courageux pourront alors revenir sur des scènes. Même si le sujet ainsi que les émotions qui en découlent ne poussent pas vraiment à revenir vers le film une fois la diffusion terminée.

La psychologie du danger au cœur de l’œuvre

Les réalisateurs ont effectué un très gros travail de recherche au niveau psychologique. En effet, les personnages ont chacun des traits de caractère, montrant les différentes réactions face au danger. Rio le courageux, Boris un peu moins, Antoine soucieux des autres et Nora dans l’hystérie. Le partage des émotions est aussi palpable. A l’image de Lucie, la jeune femme va être prise de panique à la vue d’une personne elle même en pleine crise.

La psychologie des personnages pousse le spectateur a également s’interroger sur le comportement qu’il aurait dans ce cas de figure. Pour autant, le film n’impose pas de choix à faire, excepté le scénario à suivre. Le spectateur reste spectateur et ne devient jamais acteur. République est une mise en abime d’un attentat, c’est a dire que le spectateur du film devient spectateur de l’événement. D’où l’intérêt d’avoir imaginé le film comme étant un live. Si vous êtes sensibles aux émotions d’autrui, Vous ressortirez le cœur serré de cette expérience.

Sans parler des commentaires issus des différents lives. Ils renforcent ce sentiment d’accompagnement des personnages. Il y a même des effets de perte de réseau pour donner une image encore plus réaliste. Même si, le film se passe majoritairement dans les sous sols parisiens. Donc dans des zones où la connexion est quasi inexistant.

Disponible sur une application dédiée

Concernant le casting, on retrouve Noemie Merlant, nominée dans la catégorie du Meilleur espoir féminin aux Césars 2017 pour Le ciel attendra. On retrouve également Lyna Khoudri qui sera présente dans le prochaine Wes Anderson prévu pour 2020. Ou encore Jean Baptiste Lafarge, pré-nominé pour le César du Meilleur espoir masculin pour son rôle dans La crème de la crème. Quant à la réalisation, Simon Buisson s’est déjà essayé à maintes reprises sur le film interactif. Notamment son premier long métrage interactif Wei or Die sorti en 2015. Le scénariste du film République, Olivier Demangel, est quant à lui le co-scénariste du Grand prix du festival de Cannes 2019 : Atlantique.

Ce film interactif est une coproduction Cinétévé Expérience, Résistance Films et France.Tv. Concernant la première boite de production, Cinétévé a produit près de 700 programmes pour la télévision. En 2011, la boite de production a ouvert une branche innovation. Quant à Résistance films, elle mise sur les contre cultures et est notamment à la production de B-Boys(série sur la naissance du Hip Hop) et de la web série Photos rebelles.

La sortie officielle du film interactif République est prévue pour début décembre 2019. En raison de son interactivité, le film sera disponible uniquement sur smartphones. Une application du même nom (République) a été créée et optimisée pour le film. Elle sera donc disponible début décembre sur l’apple store et le play store.

A lire aussi : Après Freddie Mercury, un biopic sur Michael Jackson arrive bientôt

About author

Raymond Stephane Journaliste VL-media
Related posts
À la uneActualitéBrèves

Mai 2020 : Une ferme en hauteur en plein Paris ?

À la uneActualitéFrance

Grève: Nombreuses perturbations sur Paris

À la uneBrèvesSéries Tv

Golden Globes 2020 : les nominations de la 77ème édition

À la uneActualitéBrèvesCultureMusiquePop & Geek

YouTube 2019 : Quelles sont les vidéos les plus vues ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux