Equitation

Riders Masters Cup : après un long suspense l’Europe s’impose

L’équipe européenne remporte une nouvelle fois la Riders Masters Cup face aux Américains. Kévin Staut, Harrie Smolders, Olivier Philippaerts, Gregory Wathelet et Peder Fredricson réussissent une nouvelle fois à s’imposer.

La première manche a été dure pour l’équipe américaine. Beezie Madden en selle sur Con Taggio a été la seule à remporter son duel face au belge Gregory Wathelet. Pour le reste l’équipe européenne a dominé ses duels.

Lire aussi : Riders Master Cup de New-York : la sélection des équipes est connue

Kévin Staut et Ayade de Septon Et*HDC se sont élancés en premier, malgré trois fautes, le tricolore a remporté son face-à-face contre Mc Lain Ward. Le huitième meilleur cavalier au monde a également fait tomber deux barres mais a terminé son parcours avec des pénalités de temps. Le match suivant a été très serré. L’américaine Georgina Bloomberg sort de piste avec un beau sans-faute mais Harrie Smolders, futur numéro un mondial gagne le duel en réalisant un parcours plus rapide.

Une deuxième manche plus difficile

L’Europe a dominé la première manche avec un score final de 4 à 1. Cependant, les règles sont bien faites car lors de la deuxième manche le vainqueur d’un duel rajoutait deux points à son équipe. Tout s’est joué au chronomètre ! Pas de points de pénalités à cause d’une barre qui tombe mais trois secondes en plus sur le temps final. Laura Kraut est cette fois-ci la première à partir, elle sort de piste avec une barre sur le dernier vertical. Olivier Philippaerts n’arrive pas à faire plus rapide et le premier duel est remporté par les américains. Beezie Madden arrive également à gagner face à Kévin Staut qui en prenant des risques a fait tomber une barre et fini donc avec un parcours plus lent que la récente championne du monde. Les Etats-Unis rattrapent leur retard et le score revient à 5-4.

L’épreuve devient tendue quand Georgina Bloomberg en selle sur Paola fini son tour avec un rapide sans-faute. Heureusement, Peder Fredricson et H&M Zaloubet battent Adrienne Sternlicht. Le public a donc retenu son souffle pour le deuxième match entre McLain Ward et Harries Smolders. Mais le belge, boit la pression et termine son tour avec Cas 2 sans-faute et en battant le chronomètre de tous les autres cavaliers.

Les Etats-Unis pourront prendre leur revanche lors du Salon du Cheval à Paris en décembre prochain.

Lire aussi : Galet d’Auzay nous a quitté 

 

Related posts
ActualitéEquitationSport

Comment faire du cheval pendant ses vacances ?

ActualitéEquitationSport

Le cheval au cinéma

À la uneEquitationSport

Comment on note les épreuves de saut d'obstacles aux JO ?

ActualitéEquitationSport

L'équithérapie : guérir grâce aux chevaux

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux