Les Etats-Unis vont tenter de prendre leur revanche sur l’Europe le 28 avril à New-York. Les deux entraîneurs Philippe Guerdat et Robert Ridland ont dévoilé la liste de leurs champions.

Cette compétition a été lancé par Longines en décembre dernier durant le Salon du Cheval à Paris. Le principe ? Confronter deux grandes régions équestres, les Etats-Unis et l’Europe sur un parcours de sauts d’obstacle. Chaque équipe est composée de cinq cavaliers. L’épreuve se déroule en deux manches, chaque européen aura en face de lui un américain. L’équipe gagnante est celle qui a fait le moins de faute. Une troisième manche est donc nécessaire en cas de match nul. En décembre c’était l’Europe qui l’avait emporté grâce à Kevin Staut, Maikel Van Der Vleuten, Gregory Whatelet, Jos Verloy et Lorenzo de Luca.

Cette fois, c’est à New-York que se déroulera la Riders Masters Cup. C’est la première fois que la ville de tous les possibles accueille une grande compétition équestre.

 

La sélection européenne

Pour cette manche Philippe Guerdat a choisi quatre français : deux champions olympiques par équipe, Kevin Staut et Philippe Rozier, un double vice-champion du monde, Patrice Delaveau et un grand espoir du saut d’obstacles français, Edward Levy. La dream team est aussi composé du Suédois Peder Fredricson, vice-champion olympique et champion d’Europe en titre et du Néerlandais Harrie Smolders, vice-champion d’Europe et n°2 mondial sur la Longines rankink list. Trois Belges font également partie de la sélection, il s’agit de Grégory Wathelet, d’Olivier Philippaerts et de Jérôme Guery.

La sélection américaine

De son côté Robert Ridland a aussi opté pour la crème de la crème des cavaliers américains. L’équipe européenne devra faire face à Elizabeth Madden, la récente championne du monde, Devin Ryan, vice-champion du monde et McLain Ward, l’ancien champion du monde 2017 à Omaha. La Team Américaine pourra aussi compter sur Quentin Judge, Jessica Springsteen, Andrew Ramsay, Kristen Vanderveen, Laura Kraut, Lauren Hough, Lucy Deslauriers, Jennifer Gates et Adrienne Sternlitcht. Une équipe composée en majorité par des femmes par rapport à l’équipe européenne constituée uniquement par des hommes…

Stratégie, tactique et technique

L’ordre de passage des cavaliers sera tiré au sort pour la première manche. Cependant, pour la deuxième manche l’entraîneur de l’équipe perdante devra désigner le cavalier qui passera en premier, en troisième et en dernier. Le coach de l’équipe gagnante aura donc l’avantage de savoir qui il doit mettre en face à trois reprise. Un avantage que le coach perdant n’aura que deux fois.

Philippe Guerdat et Robert Ridland devront également désigner qui sera le cavalier de moins de 25 ans à concourir. Pour l’Europe le choix se fera entre Olivier Philippaerts et Edward Levy.

 

La Riders Masters Cup de New-York promet donc un grand moment de sport !

 

Regarder l’épreuve en direct ici.

Plus d’informations ici.