À la uneActualitéFootInternationalSport

Ronaldinho remis en liberté après cinq mois de détention au Paraguay

Détenu au Paraguay pour usage de faux passeports, l’ancien international brésilien est passé devant un juge ce lundi 24 août, qui a décidé de sa remise en liberté.

Ronaldinho est libre. L’ancienne-star du football brésilien, détenu au Paraguay depuis plus de cinq mois pour usage de passeports falsifiés, a été remis en liberté, comme l’a annoncé lundi 24 août le juge chargé du dossier. “Ronaldo de Assis Moreira est libre de voyager dans le pays qui (lui) plaira, mais il devra faire savoir s’il change d’adresse permanente pendant une période d’un an”, a déclaré le magistrat Gustavo Amarilla lors de l’audience à Asuncion qui devait statuer sur le sort de l’ancien attaquant du PSG et du FC Barcelone. Son frère, Roberto de Assis Moreira, a également été mis en liberté. Après avoir été d’abord détenus dans un commissariat d’Asuncion, les deux Brésiliens avaient été assignés à résidence dans un luxueux hôtel de la capitale, où ils sont restés près de six mois.

Amende de 90 000 dollars

Malgré cette remise en liberté, le tribunal a tout de même demandé à Ronaldinho de s’acquitter d’une amende de 90 000 dollars pour “dommage à la société“. Son frère a quant à lui été condamné au paiement d’une amende de 110 000 dollars et à l’obligation de se présenter tous les quatre mois devant un juge brésilien pendant deux ans. La défense des deux frères a indiqué que leurs clients avaient collaboré tout au long de l’enquête, ce qui avait pu jouer en leur faveur : “Ils ont montré les documents paraguayens aux autorités de l’immigration en les croyant authentiques (…) L’enquête n’a trouvé aucune preuve de l’implication des deux frères dans du blanchiment d’argent ou dans une association criminelle”, a-t-elle assuré. Venu au Paraguay pour faire la promotion d’un livre, Ronaldinho était accusé par la justice paraguayenne d’être arrivé sur le territoire avec de faux passeports, alors que ses papiers d’identité lui avaient été confisqués par la justice brésilienne pour un affaire d’amende non payée. Selon une source au sein de la défense, le Ballon d’Or 2005 devrait rentrer au Brésil à bord d’un avion privé, lorsque les autorisations auront été obtenues en ce sens.

CREDIT PHOTO : AFP

About author

Journaliste
Related posts
À la uneFranceSport

Handball: Sursaut des Bleus qui commencent par une victoire

À la uneInternationalSociété

Des tensions éclatent à Bruxelles après la mort d'Ibrahima

À la uneActualitéCinémaCulture

Chris Evans pourrait revenir à l'écran en Captain America

À la uneCultureMusique

5 éléments pour comprendre... la carrière musicale de Mister V

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux