À la uneActualitéInternational

Ryanair : un jour j’irai à New-York avec … moins de 10€

Voilà la nouvelle promesse folle du patron de la compagnie aérienne irlandaise : un aller-retour pour les States à seulement 20€.

Après sa précédente annonce d’il y a quelques mois, portant sur le projet de supprimer les toilettes dans les avions de vols européens pour ajouter des places supplémentaires à bord de ces derniers, c’est un nouveau coup de folie qu’envisage le patron de la compagnie. C’est lors du meeting de la fédération des hôtels irlandais qui se déroulait hier à Dublin que le patron de Ryanair, Michael O’Leary a fait cette incroyable révélation. Son nouveau pari : permettre aux usagers de prendre un avion direction New-York pour la modeste somme de 10€. Difficile d’imaginer qu’un petit séjour pour les Etats-Unis reviendrait aussi cher qu’une place de cinéma ou qu’un menu Maxi Best Of plus Mc Flurry au Mc Donald’s ! «Nous pouvons faire de l’argent avec des tarifs à 99 cents en Europe», a déclaré le patron de Ryanair pour expliquer ces faibles tarifs.

Dans un premier temps, le patron de la firme envisage des vols à destination de New-York ou de Boston. Ces avions pourraient venir d’une dizaine d’aéroports européens.  L’objectif final de Michael O’Leary étant de proposer environ 14 destinations outre-Atlantique au départ d’au moins 14 grandes villes européennes. Mais avant de réaliser cela, il reste un défi important à réaliser pour la compagnie aérienne. En effet, actuellement, elle ne dispose que de 300 Boeing moyens-courriers couvrant l’Europe uniquement. Et pour réaliser son nouveau projet, O’Leary a déclaré : « c’est une flotte de 30, 40 ou 50 avions dont nous aurons besoin ». C’est pourquoi la mise en vente de ces billets pourrait attendre encore quelques temps. Michael O’Leary, a indiqué qu’il faudrait environ cinq ans à la compagnie pour obtenir et mettre en service les cinquante avions destinés à réaliser ces vols transatlantiques.

Les extras seront payants

Si le prix est alléchant pour l’aller, il le serait encore plus pour le retour. En effet, le prix d’un vol USA-Europe s’élèverait seulement à 7,30 euros. En somme, un aller retour pour moins de 20 euros. Qui aurait-pu penser qu’un petit billet bleu permettrait de traverser l’Atlantique ? Ce sont les passagers qui doivent trépigner d’impatience car actuellement le prix moyen d’un Paris-New York s’élève à 650 euros. Mais si ces prix restent très attractifs, il faut cependant préciser que ce ne sera pas le tarif de tous les billets. Ces prix sont exprimés hors taxes, bagages et repas. Michael O’Leary a lui même précisé que « bien sûr, tous les sièges ne seront pas à 10€». Les extras seront tarifés, les passagers devront passer à la caisse s’ils veulent manger ou boire à bord de l’avion, s’ils souhaitent mettre un bagage en soute ou s’ils veulent choisir leur siège, ce qui fera monter le coup du billet. Enfin, Michael O’Leary a précisé que ces vols low-cost offriraient un très grand nombre de sièges d’affaires ou haut de gamme, ce qui permettra de rentabiliser le bas coût des autres billets.

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneActualitéCultureFranceMusique

L'icone de la chanson française Juliette Gréco est morte

À la uneActualitéInternational

La Marque Uncle Ben's change de nom et de logo après Black Lives Matter

À la uneActualitéFaits DiversFrance

Un matelas avec 13 ADN inconnus pourrait relier Michel Fourniret à plusieurs affaires non élucidées

À la uneActualitéFranceSport

Les 5 plus grandes affaires de dopage dans le cyclisme

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux