À la uneMusiqueSéries Tv

Saint Seiya Symphonic Adventure : le concert dingue au Grand Rex

Les fans de Saint Seiya (Les chevaliers du Zodiaque) en ont eu pour leur argent : un concert live totalement dingue a été donné samedi au Grand Rex. Et on y était !

Pour tous les gamins qui ont grandi avec le Club Dorothée, il y a plusieurs dessins aimés iconiques. Et notamment Dragon Ball et Les chevaliers du zodiaque. Saint Seiya en VO. Les années passant et les histoires sont toujours aussi puissantes et réussies (notamment dans la partie du Sanctuaire). Et que dire de la musique signée Seiji Yokoyama ‘disparu en 2017) et ses sublimes envolées lyriques qui dressent les poils pour parler familièrement. Forte de l’expérience acquise sur un concert identique dédié à Dragon Ball, la société Overlook Events a créé un événement similaire autour des Chevaliers du Zodiaque : “Réunir à la fois l’exigence de narration de la série et sa superbe musique composée par le regretté Seiji Yokoyama… Nous vous invitons à rester attentif à l’expérience scénique : montages vidéo, synchronisation des éléments de narration, lumière et bien évidemment la partition musicale”.

Et l’expérience scénique promise était totale et l’émotion de tous les instants. D’abord grâce à la présence de NoB, le chanteur du cultissime générique original “Pegasus Fantasy”. Déjà d’une puissance folle à l’écoute en CD, il prend toute son ampleur avec la performance live du chanteur du groupe Make UP qui reviendra à 4 reprises sur scène + un rappel indispensable !

A ses côtés, une vraie émotion que de voir et écouter sur scène la soprano Kazuko Kawashima dont la voix a accompagné de très nombreux morceaux dans la série et qui a permis de renforcer la puissance tragique de l’histoire de ces adolescents sacrifiant leur vie dans une guerre insensée. Sa participation au concert restera comme un moment fort, gravé à jamais dans la mémoire des spectateurs présents.

Et enfin il convient bien évidemment de souligner l’extraordinaire travail musical du Sinfonia Pop Orchestra dirigé de main de maître par Jordan Gudefin qui durant presque 3h offert un spectacle éblouissant de puissance en rendant le plus bel hommage qui soit à un compositeur que l’on ne connaît que trop peu en France. Entendre ces musiques qui ont tant compté dans une si belle salle et portées par la ferveur populaire du public est un souvenir précieux, car ce ne sont des morceaux que l’on entend d’ordinaire que chez soit en voyant la série, ou même dans son téléphone. La prestation live, aussi rare soit-elle, n’en demeure que plus puissante !

Et le bonus qui fait plaisir : la présence d’Eric Legrand, la magistrale voix française du héros de la série Seiya, visiblement très ému que la ferveur du public soit toujours présente 35 ans après avoir enregistré la voix française. “Mon meilleur souvenir ? Quand je rentrais chez moi le soir tellement c’était épuisant. On enregistrait jusqu’à 8 épisodes par jour !“. Mais il ne résiste pas longtemps à l’appel du public qui lui demande de faire retentir “les météores de Pégase” dans le Grand Rex !

A lire aussi : 10 chevaliers du zodiaque stylés et qu’on adore

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneFrancePolitique

Remaniement : qui sont les ministres du nouveau gouvernement Borne ?

À la uneFrance

Comment faire pour changer de nom ?

À la uneMusiqueNon classéSoiréesSpectaclesTendances

La fine fleur des Dj Dark ce soir pour la New Wave Party à l'International Paris emmenée par le Dj Yami Spechie

À la uneSport

Tour de France : quelles sont les 21 étapes de l’édition 2022 ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux