FootSport

Serie A – Le président de la Lazio réagit suite à l'affaire Bielsa

Suite au renoncement soudain de Marcelo Bielsa de signer sur le banc du club de la Lazio Rome, son président, Claudio Lotito, s’est pour la première fois exprimé, sans langue de bois, sur cet incroyable rebondissement dans les colonnes du Corriere dello Sport.

Effectivement, Marcelo Bielsa, qui n’avait plus qu’à signer pour conclure un transfert alors officialisé deux jours auparavant, s’était finalement désisté, préférant rester en Argentine. Une affaire qui a fait couler beaucoup d’encre à travers toute et l’Italie et qui n’a surtout pas plu au club romain à commencer par son président, Claudio Lotito. Ce dernier s’en est d’abord pris à l’AS Roma et notamment à son directeur sportif, Walter Sabatini, à qui il reproche d’être en partie responsable du choix de Bielsa. Il accuse Sabatini d’avoir recommandé au technicien argentin de ne pas venir à la Lazio après avoir donné une description très négative de son président.

“Il l’a appelé pour lui dire de ne pas venir. Il lui a dit : “Lotito n’est pas fiable.” “

Ensuite, Lotito fait des révélations surprenantes sur Marcelo Bielsa, qu’il accuse de provocations, comme ce dernier cherchait “l’incident” qui lui serait un bon prétexte pour ne pas venir. “Il me provoque, cherche l’incident. Mais je ne tombe pas dans la provocation. Je parle de différences de caractère. Je lui communique que je l’attends au siège du club avec beaucoup d’enthousiasme. Autrement, la Lazio en ressortira avec des blessures ouvertes”.

Le président de la Lazio a donné sa version des faits et a tenu à dévoiler les nombreuses clauses réclamées par Bielsa : “Il voulait son argent en dollar. Et les variations sur le change étaient à payer de ma poche. Si l’imposition fiscale changeait en Italie, c’était à moi de payer la différence aussi. Il voulait également des billets d’avion pour l’Argentine en première classe pour 5 personnes, lui et son staff, 5 téléphones portables. Il m’a dit qu’il passait 2 ou 3 heures par jour à téléphoner vers l’Argentine.”

Bielsa de retour en sélection ?

Les conditions demandées par Bielsa laissent plus à penser que la cause de sa décision subite est loin de celle qu’il énonçait suite à sa démission, selon laquelle “le programme établi n’a pas été respecté par le club” et qu’il “était impossible de se préparer ainsi”. Marcelo Bielsa est en effet soupçonné d’être courtisé pour diriger à nouveau l’équipe d’Argentine, une sélection qu’il à diriger de 1998 à 2004 et qu’il pourrait bien reprendre en main pour succéder à Gerardo Martino. Cette éventualité est donc susceptible d’être la véritable raison de sa volonté de ne pas signer. Cela rendrait ainsi logique sa démission envers la Lazio, bien qu’il n’ait aucunement justifié son choix pour cette raison et que l’intéressé reste très flou sur la question d’un éventuel poste de sélectionneur de l’équipe d’Argentine.

L’épisode Bielsa reste donc à suivre car “El Loco” n’a pas fini de nous surprendre.

Marius Bocquet

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneSport

[INTERVIEW] Bobby Lashley, le futur champion WWE?

À la uneFootSport

Ligue 1 : Jorge Sampaoli, le loco 2.0 de l'OM

FootSport

Ligue des Champions - Huitième de finale aller : Bayern en démonstration, Giroud surprend l’Atlético, City fait le job, Mendy sauve le Real !

FootSport

Ligue Europa - Seizième de finale retour : Des regrets pour Lille, Milan s’est fait peur !

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux