À la uneActualitéFootSport

Affaire de la sextape de Valbuena : Djibril Cissé mis en examen

Cissé

Nos confrères du Parisien ont révélé que l’ancien footballeur international français Djibril Cissé a été mis en examen fin février, dans le cadre de l’affaire du chantage à la sextape dont a été victime Mathieu Valbuena.

L’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, évoluant actuellement à l’Olympique Lyonnais, n’a pas fini de faire parler. Tout comme l’attaquant du Real Madrid Karim Benzema, c’est au tour de Djibril Cissé d’être soupçonné d’avoir participé au chantage. L’ancien international français a été mis en examen le 24 février dernier pour complicité de tentative de chantage par un juge d’instruction de Versailles.

Une confrontation a même eu lieu entre Cissé et Valbuena il y a de cela quelques jours. Le 13 octobre 2015, l’ancien joueur de l’AJ Auxerre et de l’Olympique de Marseille avait déjà été placé en garde à vue dans le cadre de l’affaire. Mais il était ensuite ressorti libre et sans faire l’objet de poursuites. Alors pourquoi ce revirement ?

Une mise en garde “pas si désintéressée”

En mai 2015, au moment de cette sordide affaire, Cissé avait averti Valbuena de l’existence d’une sextape le concernant. Cet avertissement était-il désintéressé ? C’était en tout cas ce qu’avait affirmé Valbuena aux enquêteurs, pour dédouaner son ancien coéquipier à l’Olympique de Marseille.

«Le fait qu’il me prévienne de cette vidéo, je l’ai pris comme un conseil. Les démarches qu’il a eues ont été bonnes», avait expliqué le joueur de l’Olympique Lyonnais évoquant une démarche de «bienveillance». «Je sais que dans cette affaire là Djibril ne m’a mis aucune pression et ne m’a pas incité à faire quelque chose», poursuivait-il. En fait, Cissé aurait juste conseillé à son camarade de payer la rançon pour être “tranquille”.

Djibril Cissé

Mathieu Valbuena, actuel joueur de l’Olympique Lyonnais, et victime dans l’affaire du chantage à la sextape. Crédits : NICOLAS TUCAT / AFP

.

Mais le parquet de Versailles pense désormais que ce petit conseil n’était en fait pas aussi désintéressé. Le parquet général a donc réclamé sa mise en examen. Mais le juge d’instruction en charge de l’afffaire à l’époque avait refusé. Puis le 16 décembre dernier, l’instruction de la cour d’appel de Versailles a de nouveau réclamé la mise en cause de Djibril Cissé. Ce que le nouveau juge d’instruction en charge de l’affaire a donc fait le 24 février dernier.

«Un non-événement» pour son avocat

Suite à cette nouvelle mise en examen, l’avocat du joueur, Me Arnaud Pericard, a expliqué au Parisien : «Cette décision est un non évènement puisqu’elle n’est que la conséquence automatique de cet arrêt qui a été rendu en l’absence de mon client”. Avant d’ajouter : «Monsieur Cissé prend acte de cette mise en examen, qui va maintenant pouvoir lui permettre de démontrer et confirmer l’absence de toute implication de sa part dans les faits en cause, ce qu’il ne pouvait faire jusqu’à ce jour.»

 

Related posts
À la uneCultureFranceSociété

Les Cœurs Doubles (2/4) : Ce pays loin des yeux, mais près des cœurs

À la uneActualitéArtCultureInternationalMusique

LP : Même dans l’intimité, on m’appelle LP!

À la uneSport

[INTERVIEW] Jeff Hardy, le guerrier aux cheveux arc-en-ciel bientôt Willow the Wisp chez WWE ?

À la uneFootInternationalSport

Les LGBT seront en sécurité à la Coupe du Monde mais le Qatar fixe certaines limites

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux