Covid19: Une ado de 12 ans morte du Covid19 en Belgique. Plus de 3000 morts en France. Prolongation du confinement jusqu’au 15 avril minimum. Le point sur l'évolution de l'épidémie.

À la uneActualitéSportTennis

Simon, tel le phoénix

Sur courant alternatif depuis Wimbledon, à l’arrêt depuis le début de l’été, Gilles Simon vit une renaissance remarquée. Si il vient de s’incliner en demi-finales du tournoi de Bangkok contre Tomas Berdych, tête de série n° 1, cela n’efface pas ses performances des jours derniers.

On a vu Kim Clijsters remporter l’US Open dès sa reprise, bénéficiant d’une wild-card. On a vu Nadal aligner les victoires en tournoi quand son genou l’a laissé tranquille. Et on a désormais vu Gilles Simon. Victorieux à Metz la semaine dernière, le Niçois n’est pas passé loin d’un exploit contre la tête de série n°1 du tournoi de Bangkok, Tomas Berdych, s’offrant même le luxe de lui prendre un set (6-7, 6-2, 7-5). Le match, à l’image du score, fut une âpre bataille de trois heures. Diminué par une douleur au dos, le n° 14 mondial n’a jamais lâché. La série de six victoires consécutives s’arrête net, mais Simon a montré une condition physique impressionnante pour un retour de coqueluche, qui l’a éloigné des courts tout l’été, le forçant à faire une croix sur l’US Open. Déjà, en pleine saison sur gazon, il montrait des difficultés : sorti au premier tour de Wimbledon, il continue son calvaire sur dur, sorti à Washington et Montréal dès son entrée en lice. Il ne verra jamais la fin de sa tournée américaine.

Même si l’accès aux Masters semble inaccessible, Simon a montré de belle choses cette année : finaliste du tournoi d’Eastbourne, vainqueur à Metz et demi-finaliste à Hambourg, Rotterdam, Marseille et Bucarest, c’est plus qu’une saison réussie malgré l’arrêt de cet été. En parlant de Masters, la bataille pour la 8e place qualificative entre Stanislas Wawrinka et Richard Gasquet n’a jamais été aussi intense : seulement 155 points séparent les deux hommes, à la faveur du Suisse pour le moment. Tsonga est bien accroché à la 10e place. Mais Milos Raonic, qui n’a pas fini son parcours à Bangkok, se rapproche dangereusement du Manceau… Il reste un gros mois de compétition, les points deviennent de plus en plus chers.

5248775Défait en demi-finale du tournoi de Kuala Lumpur par Julien Benneteau, Stanislas Wawrinka est cependant en position de force pour se qualifier directement pour les Masters de Londres.

 

Related posts
À la uneSport

L’ancien président de l’OM, Pape Diouf, est décédé

À la uneBrèvesSéries Tv

Chris Meloni retrouve son personnage de Stabler ... dans une nouvelle série

À la uneBons PlansFrance

Interview avec Thibault Dll : « Mettre ma passion au profit de la bataille contre le Covid-19 »

À la uneActualitéSanté

« Easybreath » : le masque de Décathlon qui sauve des vies !

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux