À la uneActualitéCultureMusique

Spencer Elden, le bébé sur la pochette de l’album Nevermind de Nirvana porte plainte pour pédopornographie

Spencer Elden, le célèbre bébé qui figure nu sur la pochette de l’album « Nevermind » a porté plainte ce mardi pour pornographie infantile. Devenu adulte, il parle d’une « gêne grandissante » à l’idée d’avoir été ainsi exposé. 

Le bébé, devenu adulte, mobilise la justice

On se souvient encore de cette pochette d’album devenue aujourd’hui culte et mythique dont l’album est devenu un succès commercial monumental. Ce mardi, Spencer Elden, le bébé sur la pochette de l’album Nevermind, décide de porter plainte pour pédopornographie et donc une sexualisation de sa personne alors qu’il n’était qu’un nourrisson. 

Spencer Elden, âgé seulement de 4 mois lors de la capture du cliché est exposé depuis déjà 30 ans, entièrement nu, semblant se diriger vers un billet de dollar pendu à un hameçon. Il s’est souvent amusé de cette célèbre photographie en recréant la pose plusieurs fois. Il a cependant également témoigné dans des interviews d’une gêne grandissante à l’idée d’avoir été exposé de cette sorte

De la pornographie juvénile ?

Son avocat, Robert Y. Lewis, a affirmé dans sa requête contre les différents producteurs et distributeurs du disque derrière cette pochette, que cette image relevait de la pornographie juvénile. Bien que les photographies nues non sexualisées de nourrissons ne sont pas considérées comme de la pornographie infantile, la monnaie sur la photographie présenterait l’enfantcomme un travailleur du sexe d’après l’avocat d’Elden. 

Ni Spencer ni ses tuteurs légaux n’ont jamais signé de décharge autorisant l’utilisation d’images de Spencer ou de son image, et certainement pas de pornographie juvénile commerciale le représentant“, est-il écrit dans la plainte, d’après le magazine The Wrap.

La plainte vise le photographe Kirk Weddle, l’ensemble du groupe Nirvana, ainsi que Courtney Love au titre de la succession de son mari Kurt Cobain décédé en 1994. Spencer Elden réclame à chacun 150 000 dollars en plus d’un montant non précisé de dommages et intérêts.

L’histoire derrière cette photographie  

Kurt Cobain, regardant une émission télévisée sur les accouchements dans l’eau, en vient à trouver l’idée de la future et mythique pochette album. Des images d’accouchements dans l’eau, vient l’idée d’un bébé nageur. Son directeur artistique Robert Fisher, contacte un couple d’amis qui contre la petite somme de 200 dollars accepte que leur fils Spencer soit photographié. 

Le jeune homme n’a jamais été compensé financièrement au-delà des 200 dollars concédés à sa famille, même après que l’album s’est avéré être un phénomène musical du XXème siècle. 

Cette image représente en fait une dénonciation du capitalisme à travers la représentation d’une jeunesse désabusée et attirée par l’appât. L’homme âgé aujourd’hui de 30 ans estime désormais que “son identité et son nom sont à jamais liés à l’exploitation sexuelle et commerciale qu’il a subie en tant que mineur, et qui a été vendue dans le monde entier” et réclame dédommagement.

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSport

Pour Bound for Glory 2021, Impact Wrestling sort le grand jeu

À la uneInternational

Pourquoi ce regain de tension entre la Chine et Taïwan ?

À la uneActualitéFrance

Jean Castex annonce une "indemnité inflation" pour répondre à la hausse des prix

À la uneInternational

L'acteur Alec Baldwin tue "accidentellement" une personne lors d'un tournage

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux