À la uneCinémaCulture

De The Strangers à Comancheria: Notre sélection blu-ray de janvier

Pour commencer l’année sur les chapeaux de roues, sélection variée de sorties vidéo. De The Strangers à Comancheria…  Bon visionnage.

The Strangers

Réalisé par Na Hong-jin

Avec Kwak Do-Won, Hwang Jeong-min, Chun Woo-hee

Durée : 2h36

Date de sortie dvd/blu-ray : Le 9 janvier 2017 chez METROPOLITAN/Seven7

Après The Chaser et The Murderer, Na Hong-jin revient en 2016 avec son meilleur film à ce jour, un thriller horrifique qui se déroule dans un village de montagne bouleversé par une série de meurtres aussi sauvages qu’inexpliqués.

Mais c’est quoi déjà… The Strangers ? La vie d’un village de montagne est bouleversée par une série de meurtres, aussi sauvages qu’inexpliqués. L’enquête de police piétine alors qu’une épidémie de fièvre se propage et mène à la folie meurtrière les habitants de la petite communauté. Sans explication rationnelle à ce phénomène, les soupçons se portent sur un vieil étranger qui vit en ermite dans les bois attisant rumeurs et superstitions.

Film total, descente aux enfers étourdissante et déroutante, The Strangers surfe entre le film d’horreur et le thriller, et nous entraîne dans un grand huit cauchemardesque et virtuose. Manipulateur et violent, The Strangers est l’une des claques visuelles de 2016, et définitivement l’une des propositions de cinéma la plus intéressante de ces dernières années. Avec The Strangers le cinéma sud-coréen, en plein forme, nous démontre une fois de plus sa créativité et sa liberté.

Suppléments

Making of, Interview du réalisateur, Bandes-annonces

 

Toni Erdmann

Réalisé par Maren Ade

Avec Peter Simonischek, Sandra Hüller, Michael Wittenborn

Durée : 2h42

Date de sortie dvd/blu-ray : Le 23 janvier 2017 chez Blaq Out/Seven7

Prix de la Critique internationale au Festival de Cannes 2016, Toni Erdmann de Maren Ade a touché la presse et le public  grâce à son humanité et à sa fantaisie.

Mais c’est quoi déjà… Toni Erdmann ? Quand Ines, femme d’affaire d’une grande société allemande basée à Bucarest, voit son père débarquer sans prévenir, elle ne cache pas son exaspération. Sa vie parfaitement organisée ne souffre pas le moindre désordre mais lorsque son père lui pose la question « es-tu heureuse? », son incapacité à répondre est le début d’un bouleversement profond. Ce père encombrant et dont elle a honte fait tout pour l’aider à retrouver un sens à sa vie en s’inventant un personnage : le facétieux Toni Erdmann… 

Une femme d’affaire voit son père encombrant débarquer dans sa vie… Long métrage burlesque, émouvant et farfelu, comédie euphorisante, naturaliste et intense, Toni Erdmann est une œuvre décalée et sensible sur la relation filiale, chronique revigorante de notre temps parfois un peu longue mais toujours délicieuse.

Suppléments

Entretien avec la réalisatrice Maren Ade

 

Le Roi de Coeur

Réalisé par Philippe de Broca

Avec Alan Bates, Pierre Brasseur, Jean-Claude Brialy, Michel Serrault, Geneviève Bujold

Durée : 1h42

Date de sortie dvd/blu-ray : Le 24 janvier 2017 chez L’Atelier d’images

Échec commercial et critique lors de sa sortie en France mais film culte aux États-Unis, Le Roi de Cœur est un film original et anti-conformiste, une curiosité à découvrir (enfin) en blu-ray le 24 janvier.

Mais c’est quoi déjà… Le roi de coeur ? Avant d’évacuer Marville, en 1918, les Allemands dissimulent une charge d’explosifs dans la cathédrale. Avertis, les alliés chargent le soldat Plumpick d’en trouver la cachette. Arrivé en ville, tous les habitants ont déserté à l’exception des pensionnaires de l’asile d’aliénés. 

Étrange film que ce Roi de Cœur, absurde et poétique, certainement sorti 10 ans trop tôt, fantaisie délicieuse tournée un an après Les Tribulations d’un Chinois en Chine, qui narre les aventures d’un soldat britannique en 1918 dans une ville française déserté de tous ses habitants à l’exception des pensionnaires d’un asile d’aliénés. Œuvre burlesque et pacifique sur l’innocence et la folie, cette curiosité oubliée de la filmographie de Philippe de Broca a gardé un charme fou… Bref, à découvrir.

Suppléments

Entretien avec le chef opérateur Pierre Lhomme, par Jérôme Wybon, Entretien avec la productrice Michèle de Broca, par Jérôme Wybon

 

Kubo et l’Armure Magique

Réalisé par Travis Knight

Avec Charlize Theron, Art Parkinson, Ralph Fiennes

Durée : 1h42

Date de sortie dvd/blu-ray : Le 31 janvier 2017 chez Universal Picture France

Après Coraline, L’Etrange pouvoir de Norman ou Les Boxtrolls, le studio Laika nous offre un nouveau petit bijou d’animation avec Kubo et L’Armure Magique.

Mais c’est quoi déjà… Kubo et L’Armure Magique ? Kubo est un être aussi intelligent que généreux, qui gagne chichement sa vie en sa qualité de conteur, dans un village de bord de mer. Cette petite vie tranquille, ainsi que celle de ses compagnons Hosato, Hashi et Kamekichi va être bouleversée quand par erreur il invoque un démon du passé. Surgissant des nues cet esprit malfaisant va abattre son courroux sur le village afin d’appliquer une vindicte ancestrale. Dans sa fuite, Kubo fait équipe avec Monkey et Beetle, pour se lancer dans une épopée palpitante afin de sauver sa famille et percer le secret de la chute de son père, le plus grand samouraï que le monde ait jamais connu. À l’aide de son Shamisen- un instrument musical magique-il va affronter toutes sortes de dieux et de monstres, notamment le terrible Moon King assoiffé de vengeance ainsi que les affreuses sœurs jumelles afin de dénouer le mystère de son héritage, réunir sa famille et accomplir sa destinée héroïque.

C’est en plein cœur du Japon médiéval que se déroule Kubo, une œuvre drôle, émouvante et à la beauté renversante, un conte initiatique et épique visuellement sublime qui se hisse à la hauteur des meilleurs Disney. Baigné de mythologie japonaise, intelligent et généreux, cette prouesse technique réalisé par Travis Knight est sans doute le plus beau dessin animé de l’année 2016.

Suppléments

Introduction de Travis Knight, « Braver les éléments », « Montres mythologiques », « Le pouvoir rédempteur et thérapeutique de la musique », « Les coins du monde », « Le mythe de Kubo »…

 

Comancheria

Réalisé par David Mackenzie

Avec Jeff Bridges, Chris Pine, Ben Foster

Durée : 1h43

Date de sortie dvd/blu-ray : Le 25 janvier chez Wild Side Vidéo

Luxueuse série B de David Mackenzie, Comancheria à la croisée entre western et film de braquage donne un coup de projecteur sur une Amérique en crise.

Mais c’est quoi déjà… Comancheria ? Après la mort de leur mère, deux frères organisent une série de braquages, visant uniquement les agences d’une même banque. Ils n’ont que quelques jours pour éviter la saisie de leur propriété familiale, et comptent rembourser la banque avec son propre argent. À leurs trousses, un ranger bientôt à la retraite et son adjoint, bien décidés à les arrêter. 

C’est un film énergique, violent, réaliste et lumineux que réalise David Mackenzie. On pense parfois aux frères Coen de No Country for Old Men et à John Ford en découvrant ce polar à la sauce western brillamment écrit par Taylor Sheridan scénariste de Sicaro en 2015. Un grand film avec Jeff Bridges parfait en shérif fatigué face à Chris Pine et Ben Foster épatants.

Suppléments

Entretien avec l’équipe du film

A lire aussi: Notre sélection blu-ray de décembre

 

Related posts
À la uneFaits DiversSéries Tv

Squid Game :  O Yeong-su poursuivi pour agression sexuelle

À la uneMédias

A quelques jours de la finale, comment Enola avait appris son entrée dans la Star Ac ?

ActualitéCinéma

Pourquoi il faut revoir ... Liaison Fatale d'Adrian Lyne (1987) ?

À la uneSéries Tv

L'intégrale de Chapeau melon et bottes de cuir sur madelen dès le 19 décembre

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux