À la uneRugbySport

Top 14 : Le calendrier de la saison 2019-2020 dévoilé

La ligue nationale de rugby (LNR) a rendu public le calendrier pour la prochaine saison de Top 14. Les premières journées réserveront déjà leur lot de grosses affiches. A noter, les dates tardives pour les phases finales.

La programmation de la prochaine saison du championnat de rugby français est désormais connue. Elle a livré un certain nombre de surprises. Les premières journées, tronquées par les doublons à cause de la Coupe du Monde, n’en sont pas pour autant privées de gros chocs. Ainsi d’entrée, le Stade Toulousain devra se déplacer chez l’ambitieuse Union Bordeaux Bègles qui lance un nouveau projet avec l’arrivée de Christophe Urios. Le Castres Olympique et Clermont recevront également respectivement Montpellier et la Rochelle pour des matchs qui promettent. Du côté Toulonnais, cette saison, espérée comme celle du renouveau, débutera à Agen. Une belle entrée en matière donc.

Les champions Toulousains n’ont pas été épargnés par ce calendrier. Ils devront tout de suite être dans le bain pour ne pas se faire distancer au classement. Outre, Bordeaux, ce seront Lyon, le Racing 92 et La Rochelle qui seront notamment au menu lors des cinq premières rencontres (3 déplacements, deux réceptions). Pour vivre la revanche de la dernière finale, il faudra attendre la neuvième journée avec la réception de Clermont à Toulouse.

La LNR a également dévoilé les dates de phases finales. Ces dernières se dérouleront plus tardivement qu’à l’accoutumée. Les barrages et le “top 14 access match” auront lieu le WE du 13-14 juin. Les demies finales puis la finale se disputeront les deux WE suivants.

Related posts
À la uneActualitéFootSport

Ligue 1 : Rudi Garcia, nouvel entraîneur de l'OL

À la uneActualitéFormule 1Sport

Grand Prix du Japon : Mercedes de nouveau sur le toit du monde !

À la uneBrèves

« C’est du gâteau » : L’émission à la française de Netflix

À la uneActualitéFootSport

France Turquie : un match qui sort du cadre sportif ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux
Worth reading...
Wimbledon : le “big three” autoritaire, Bautista-Agut pour une première