ActualitéInsolite

Top 3 des personnes qui ont dit “merde” à la faucheuse

Un sergent de l’armée de l’air péruvienne, Amasifuen Gamarra, 31 ans, a survécu à une chute de 1500m. Miraculé, il s’en sort quasiment indemne, l’occasion de trouver deux autres chanceux qui ont fait mieux, BATTLE !

Chilien

Dans le cadre d’un saut d’entrainement, Amasifuen Gamarra s’est élancé depuis un avion à 5000 pieds (1500 m) d’altitude, jusque là tout va bien. Mais au moment de déclencher la poignée de son parachute, une sangle s’enroule autour de son cou et lui fait perdre connaissance, s’ensuit une chute interminable à l’issue certaine. Et pourtant le bougre survit, plus impressionnant encore, il s’en sort quasiment indemne. Transféré à l’hôpital immédiatement, les médecins sont bien surpris de découvrir le cas du sous-officier, l’un d’eux, le docteur Guillermo Pacheco déclare : “C’est la volonté de Dieu qu’il ait survécu, nous avons fait tous les examens médicaux et il n’a aucune fracture, c’est miraculeux qu’il soit en vie” et il renchérit : “Nous ne savons pas ce qui a amorti la chute, mais il est vivant, c’est un miracle“. Un cas assez spécial certes, mais deux autres personnes ont fait mieux….

Vesna Vulovic ou la Wonder Woman serbe

Vesna Vulovic

Hôtesse de l’air pour une compagnie aérienne Serbe, la jeune femme a battu un record le 26 Janvier 1972.

Alors qu’elle devait être en train de proposer des magazines ou des rafraîchissement aux passagers de l’avion, une explosion se déclenche et brise la partie de l’appareil dans laquelle elle se trouvait. 10 000 mètres de chute et un bisou au sol plus tard, elle bat le record de la plus haute chute libre sans parachute. Bon, on ne va pas vous mentir, elle a un peu morflé à l’atterrissage. Mais après 27 jours de coma, la jeune Serbe s’est réveillée plutôt en forme, la rumeur veut même qu’elle ait réclamé une cigarette au réveil, oui, elle est joueuse.

Frane Selak, le croate aux sept vies

Frane Selak

Né en 1929, le vétéran de ce top est aussi le plus chanceux, il a dit 7 fois à la faucheuse qu’il n’était pas intéressé. Et comme si ça ne suffisait pas, il s’est même permis de gagner à la loterie. Retour sur les péripéties de cet heureux veinard.

1962 : Le train dans lequel il se trouve déraille et termine dans une rivière glacée, 17 morts, Selak s’en sort.

1963 :  Crash d’avion, pendant la descente, Frane Selak est aspiré par une porte défaillante et s’en tire, 19 autres personnes n’auront pas cette chance.

1966 : Un bus sort de la route, 4 personnes meurent, pas Selak évidemment.

1970 : Sa voiture prend feu, Frane Selak parvient à s’échapper avant l’explosion.

1973 : Une autre de ses voitures prend feu, il s’échappe mais y laisse ses cheveux.

1995 : Il se mange un bus, résultat : 1-0 pour le Croate.

1996 : Alors qu’il conduit en montagne sa voiture quitte la route, il est éjecté mais parvient à agripper une branche et regarde sa voiture faire une chute de 90 mètres dans le ravin.

Bonus : En 2003, il gagne 1 million de dollars à la loterie. Limite énervant le type…

 

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneActualitéFranceSanté

Confinement : Ce qui change et ne change pas pour vous

À la uneActualitéFranceSanté

Tous les détails du nouveau confinement annoncé par Emmanuel Macron

À la uneActualitéFrance

Coronavirus : les scénarios envisagés par le gouvernement

À la uneActualitéInternationalPolitique

Amy Coney Barrett : le nouvel atout de Trump à la Cour Suprême

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux