À la uneActualitéFranceSport

Tour de France 2020 : La 9e étape pour Pogacar, le maillot jaune pour Roglic

Tadej Pogacar (UAE Emirates) a conclut son excellent week-end pyrénéen par une victoire lors de la 9e étape du Tour de France 2020 entre Pau et Laruns. Il devance son compatriote Primoz Roglic (Jumbo-Visma), nouveau maillot jaune au profit d’Adam Yates (Mitchelton-Scott).

C’est la Slovène touch ! Le précoce Tadej Pogacar (UAE Emirates) devient le plus jeune vainqueur d’étape depuis Lance Amstrong en remportant la 9e étape du Tour de France 2020. Il devance l’autre slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma), qui endosse avec sa seconde place la tunique jaune au dépend d’Adam Yates (Mitchelton-Scott), distancé dans le col de Marie-Blanque. Les deux tricolores Guillaume Martin (Cofidis) et Romain Bardet (AG2R La Mondiale) ont perdu 11′ dans la dernière difficulté du jour mais conservent leurs 3e et 4e places. Après avoir perdu du temps vendredi, Pogacar revient à 44′ de Roglic qui devance le second du général Egan Bernal (Ineos-Grenadiers) de 21′.

À lire également : Tour de France 2020 : Les 5 favoris pour la victoire finale

Hirschi rattrapé à…2km de l’arrivée

Le Tour de France est lancé à pleine vitesse depuis quelques jours sous l’impulsion de la Jumbo-Visma. Les 60 premiers kilomètres ont été avalés en un peu plus d’une heure ne laissant aucune marge pour une échappée même si les tentatives ont été nombreuses. On a même vu Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) s’y risquer, Julian Alaphilippe aussi, mais sans succès face au rythme effréné des coéquipiers de Primoz Roglic. Seul Marc Hirschi (Sunweb) a réussi à distancer le peloton à 90 km de l’arrivée. Au moment de passer le sommet du Col d’Ichère, il devance le groupe maillot jaune de 4’20 avant de subir le rouleau compresseur de la formation hollandaise. Mené par la machine Wout van Aert, les coureurs tombent comme des mouches derrière à commencer par Emanuel Buchmann (Bora-Hansgrohe), quatrième du dernier Tour de France. Alors que la victoire était promise à Marc Hirschi seul en tête, il fut repris par les favoris à seulement… 2km de l’arrivée à Laruns. Frustrant.

Pogacar a (encore) fait parler la poudre

Mais aujourd’hui encore il fallait compter sur le surprenant Tadej Pogacar. Le slovène de 21 ans a encore été le premier à attaquer dans le groupe des favoris dans les pourcentages les plus élevés du col de Marie Blanque, la dernière bosse du jour. Seuls Primoz Roglic (Jumbo-Visma), Mikel Landa (Bahraïn-McLaren) et Egan Bernal (Ineos Grenadiers) ont pu suivre. Le maillot jaune Adam Yates (Mitchelton-Scott à craqué, Guillaume Martin (Cofidis), Romain Bardet (AG2R La Mondiale) et Nairo Quintana (Arkea-Samsic) eux ont limité la casse avec seulement 11 secondes sur la ligne d’arrivée. Dans la descente vers Laruns, l’Helvète Marc Hirschi est toujours devant mais le groupe des favoris fonce sur lui à vitesse grand V, le rattrapant à 2km de l’arrivée. Roglic, Pogacar, Hirshi, Bernal et Landa se dirigent donc tout droit vers un sprint remporté par le coureur d’UEA Emirates. En résumé : Pogacar a régalé, Roglic a pris le jaune, Bernal et Landa étaient en forme, le reste a laché mais peu. Avant le premier jours de repos lundi, les sept premiers du Tour de France se tiennent en moins d’une minute, annonçant un suspens total dans les jours à venir avant la 10e étape entre l’Ile d’Oléron et l’Ile de Ré.

Crédit : AFP POOL / MARCO BERTORELLO

About author

Journaliste spécialisé dans le Sport
Related posts
À la uneSéries Tv

La Flamme : mais d'où vient la "Jean Guile" ?

À la uneActualitéFrance

Coronavirus : les scénarios envisagés par le gouvernement

À la uneBrèvesSéries Tv

Sauvé par le gong : le revival arrive le 25 novembre

À la uneActualitéInternationalPolitique

Amy Coney Barrett : le nouvel atout de Trump à la Cour Suprême

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux