À la uneActualitéCultureSéries Tv

True Detective : la saison 2 se dévoile en images

True Detective saison 2

La deuxième saison de True Detective se dévoile un peu plus encore avec une première vraie bande-annonce diffusée hier soir par HBO. A un peu plus d’un mois de la diffusion du premier épisode, la chaîne confirme qu’il s’agira bien d’un polar urbain dans la même veine que la saison précédente.

Il n’aura pas fallu plus d’une minute montre en main pour nous donner un avant-goût plutôt complet de la nouvelle saison de True Detective. Emmenée par Colin Farrell, Vince Vaughn, Rachel McAdams et Taylor Kitsch, elle ne devrait pas décevoir les fans les plus accros à Matthew McConaughey et Woody Harrelson qui incarnaient les deux protagonistes de la première saison.

Des similarités avec la première saison

Si l’intrigue se déroulera dorénavant en Californie, et non plus dans la très verdoyante Louisiane, le showrunner Nic Pizzolatto précise que les deux saisons auront des similarités et qu’elles partageront le “même lien étroit entre sensibilité, vision et une âme semblable”. Tous les personnages de cette nouvelle saison semblent en effet en proie avec des démons intérieurs, comme c’était le cas pour les héros Rust Cohle et Martin Hart dans la première saison.

Ainsi, le policier Paul Woodrugh incarné par Taylor Kitsch essaie de se convaincre que ce n’est pas lui qui est “en train de faire ce qu’il fait”, Vince Vaughn dans la peau de Paul Woodrugh déclare “parfois la pire version de toi-même est la meilleure”. L’inspecteur corrompu Ray Velcoro (Colin Farrell) craint quant à lui que l’ont ait “le monde que l’on mérite” tandis que la détective interprétée par Rachel McAdams tente d’expulser sa rage et son sentiment d’impuissance sur son punching-ball à l’aide d’un couteau.

En plus de ce trailer qui ne dévoile toujours pas l’intrigue de cette deuxième saison, HBO a dévoilé le nom des quatre personnages et leur portrait sur le compte Twitter officiel de la série.

Une trame différente

Contrairement à la saison 1, l’intrigue devrait apparaître de manière linéaire, et ne plus se constituer à partir d’allers-retours temporels : “J’essaie d’être ouvert à n’importe quelle structure que peuvent suggérer l’histoire et les personnage, et de ne pas tracer de ligne indélébile (…). Au fur et à mesure que les personnages se multipliaient et que leurs problèmes personnels et collectifs s’accentuaient, une narration linéaire m’est apparue comme la meilleure solution”, a ainsi déclaré Nic Pizzolatto à HBO.

Le premier épisode sera diffusé le 21 juin aux USA sur HBO, et dès le lendemain en France sur OCS City, qui présentera chaque épisode avec 24 heures de décalage.

Related posts
À la uneBrèvesSéries Tv

L'intégrale de The Killing sur Arte tout l'été et sur ARTE.TV pendant 9 mois

À la uneRégions

La Maison Moulin vous accueillera avec plaisir

À la uneRégions

La Villa : un restaurant idéal pour un repas avec vue sur la mer

À la uneRégions

La boulangerie Le Régal pour combler vos petits creux

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux