Le président américain Donald Trump a annulé aujourd’hui le sommet historique prévu dans moins de trois semaines à Singapour avec le leader nord-coréen Kim Jong Un. Il a dénoncé dans une lettre rendue publique « la colère » et « l’hostilité » du régime de Pyongyang.

Le président américain, Donald Trump, a annulé jeudi le sommet historique prévu le 12 juin à Singapour avec le leader nord-coréen Kim Jong Un, dénonçant « la colère » et « l’hostilité » du régime de Pyongyang.

« J’étais très impatient de vous y rencontrer. Malheureusement, au regard de l’énorme colère et de l’hostilité affichée dans votre dernière déclaration en date, j’estime qu’il n’est pas opportun, à ce stade, de maintenir cette rencontre prévue depuis longtemps« , a écrit Trump dans un courrier adressé au leader nord-coréen. Il souligne que le sommet prévu à Singapour « pour le bien des deux parties, mais au détriment de celui du reste du monde« . Trump évoque ensuite l’arsenal nucléaire américain en guise de mise en garde : « Vous évoquez votre arsenal nucléaire, mais le nôtre est si massif et puissant que je prie Dieu que nous n’ayons jamais à en faire usage« . Le président américain finit par remercier le leader nord-coréen pour la libération des trois otages américains et conclut : « Un jour je serai très heureux de vous rencontrer« .

À LIRE AUSSI : Donald Trump achète le silence d’une actrice porno

Pourquoi cette annulation ?

Les déclarations d’une haute responsable de la diplomatie nord-coréenne aurait mis le feu aux poudres. Elle a qualifié ce jeudi de « stupides » de récents commentaires du vice-président américain Mike Pence à propos du sommet prévu entre Donald Trump et Kim Jong Un. « Je ne peux pas cacher ma surprise devant de telles remarques idiotes et stupides venant de la bouche du vice-président américain« , a déclaré la vice-ministre nord-coréenne des Affaires étrangères, Cheo Son Hui.

North Korea Animation GIF by alexa kerr - Find & Share on GIPHY