À la uneActualitéInternational

Turquie: un attentat suicide tue 20 jeunes

C’est arrivé ce matin, à 9h00. Un attentat suicide dans la cour d’un musée à Suruc, une ville turque proche de la frontière syrienne a causé au minimum 27 morts et une centaine de blessés.

Crédit photo: francetvinfo.fr

Crédit photo: francetvinfo.fr

Suruc, près de Kobané

Plus d’une centaine de jeunes étaient hébergés à cet endroit pour participer à la reconstruction de la tristement célèbre ville syrienne Kobané. Cette ville de Turquie, Suruc, avait accueilli auparavant de nombreux réfugiés syriens fuyant l’Etat Islamique. Le ministre de l’intérieur a déjà fait une déclaration appelant la population à rester soudée et calme « face à cette attaque terroriste qui vise l’unité de notre pays ». Personne n’a encore revendiqué cette attaque, prenant place dans la cour d’un centre culturel, mais certains indices donnent à croire que l’Etat Islamique en est le responsable.

Kobané, Syrie

Kobané la ville syrienne, fief des Kurdes, communauté à majorité chrétienne, avait fait l’objet d’un véritable massacre en juin dernier. Elle était déjà considérée comme un point stratégique à tenir, de par sa position frontalière entre Syrie et Turquie. 24 heures avaient suffi à Daesh pour exécuter 120 habitants de la ville. Le but était d’affaiblir les Kurdes. Réunis en une armée non professionnelle, ils avaient infligé aux terroristes leurs premiers coups durs.

Des combattants kurdes célébrant une victoire, le 15 juin.  Crédit photo: lepoint.fr

Des combattants kurdes célébrant une victoire, le 15 juin.
Crédit photo: lepoint.fr

La culture comme cible de l’EI.

L’attaque de Suruc n’est pas la première perpétrée par l’EI dans un lieu culturel. Le 18 mars 2015, l’organisation terroriste revendique l’attentat qui a détruit le musée du Brado, en Tunisie. D’une particulière violence,  cette attaque de deux hommes à mains armées de kalachnikovs avait fait 21 morts. Le 10 juin, c’est le site de Karnak en Egypte, haut lieu touristique, qui fut la cible − ratée − des terroristes. Les kamikazes se sont fait sauter sur le parking du célèbre temple de Louxor. L’explosion avait blessé deux civils et deux policiers.

 

Un nouvel attentat qui prouve une nouvelle fois au monde que Daesh est une organisation puissante et dangereuse.

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneSéries Tv

Culte | On a revu ... Star Trek The Next Generation, résurrection et réinvention d'un mythe

À la uneFrancePolitique

5 questions pour comprendre le Parquet National Financier

À la uneSéries Tv

Richard Burgi (The Sentinel) rejoint Les feux de l'amour

À la uneCulturePop & Geek

Le Comic Con 2021 de San Diego est annulé

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux