À la uneActualitéInternational

Un défilé d’enfants attendant d’être adopté a fait polémique au Brésil

Mardi 21 mai, des enfants dans l’attente d’adoption ont fait un défilé dans un centre commercial du Brésil.Par la suite, de nombreuses critiques ont fusé accusant les organisateurs de faire des expositions comparables aux ventes de bestiaux ou d’esclaves.

En effet, le défilé d’enfants dans le centre commercial de la ville de Cuiaba dans l’Etat du Mato grosso a fait polémique.
L’événement a suscité de nombreuses réactions notamment de la part des internautes sur les réseaux sociaux.

Nous pouvions voir des messages d’indignations. L’événement a fait polémique parce que les personnes ont interprété cela comme étant inhumain. Nous pouvions voir une phrase telle que celle-ci : “Vous vendez des bestiaux ou des esclaves ?”.

De plus, le secrétariat aux Droits des enfants et des adolescents (rattaché au ministère des Droits de l’homme) a exprimé aussi son désaccord. Il rejette le défilé trouvant que ce dernier ne respecte pas les droits des enfants. Le secrétariat rappelle que l’Etat doit “protéger les enfants, y compris en ce qui concerne l’exposition de leur identité et de leurs émotions”.

Capture d’écran d’une vidéo diffusée par le site d’information brésilien « G1 », jeudi 23 mai.

Capture d’écran d’une vidéo diffusée par le site d’information brésilien « G1 », jeudi 23 mai. (Le Monde)

Le point de vue des organisateurs

L’événement, organisé par le barreau de Cuiaba (capitale de l’Etat du mato grosso) et une association, aurait un tout autre but. Les organisateurs affirment sur Facebook que leur objectif était de « donner de la visibilité à des enfants et adolescents adoptables ». Ils expliquent également la complexité de l’adoption tardive.
“Nous n’avons jamais eu le but de présenter les enfants à des familles pour qu’ils se fassent adopter” ajoutent-ils.

Ils ont affirmé qu’à la suite du défilé de 2016, deux jeunes ont été adoptés. Toutefois, ils précisent que ce n’était pas l’objectif.

« Nous rejetons tout type de distorsions de cet événement qui l’associent à une période sombre de notre histoire ».

L’ensemble des organisateurs

A LIRE AUSSI :

Related posts
À la uneBrèvesCinémaSéries Tv

Disney+ arrive en France plus tôt que prévu

À la uneActualitéArt / ExpoCulture

Culture : Au Studio 13/16, une certaine idée de la culture

À la uneCinéma

Ghibli à la conquête de Netflix

À la unePolitique

Le début de la fin de la réforme du bac

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux