Donald Trump et les anciens dirigeants américains se sont réunis, mercredi 5 décembre dans la cathédrale nationale de Washington pour honorer la dépouille du 41ème président des Etats-Unis, George H.W. Bush.

George H.W. Bush fut le président des Etats-Unis de 1989 à 1993. Son mandat a notamment été marqué par la Guerre du Golfe. Il est décédé le vendredi 30 novembre à l’âge de 94 ans.

Une image historique

Au premier rang, Donald et Mélania Trump ont pris place aux côtés de Barack et Michelle Obama et de Bill et Hillary Clinton.

Donald Trump et Barack Obama ont échangé leur première poignée de main depuis la transition entre les deux présidences, le 20 janvier 2017.

Donald Trump ne s’est pas exprimé en personne sur la mort de George H.W. Bush mais il a tweeté :

« Il ne s’agit pas de funérailles mais d’une journée de célébrations pour un grand homme qui a mené une longue vie exceptionnelle. Il va nous manquer ! »

L’actuel président américain a tenu à prêter son avion présidentiel pour transporter le cercueil depuis le Texas jusqu’à Washington.

Le Prince Charles, Angela Merkel, le roi de Jordanie Abdallah II, le président polonais Andrzej Duda ainsi que plusieurs autres dignitaires étaient présents pour honorer la dépouille du 41ème président des Etats-Unis. C’est Hubert Védrine, l’ancien ministre des affaires étrangères sous François Mitterrand qui représentait la France, symbole de la bonne entente entre les deux chefs d’Etats.

Un rituel honoré

Le fils de George H.W. Bush s’est fait remarquer lors de son arrivée dans la cathédrale. Après avoir serré la main du président et de la première dame, ce dernier a donné un bonbon à Michelle Obama.

Un peu plus tôt dans l’année, lors des funérailles de John McCain, en septembre, George W. Bush avait déjà offert un bonbon à Michelle Obama. L’ancienne première dame avait alors expliqué ce geste à la presse. Le protocole fait qu’ils sont toujours côte à côte lors des cérémonies officielles qui regroupent tous les anciens présidents américains. Les deux ont alors appris à s’apprécier.

 

Pour ce jour funeste, la plupart des administrations sont fermées. Les votes au Congrès et les débats à la Cour suprême sont annulés. Après les obsèques, la dépouille sera ramenée au Texas. George H.W. Bush sera inhumé derrière la bibliothèque présidentielle aux côtés de son épouse Barbara et de leur fille, morte à l’âge de trois ans.

 

Lire aussi : L’appel “à marcher sur l’Elysée” d’Eric Drouet