À la uneActualitéFaits DiversFrance

Un homme suspecté de féminicide retranché dans les Alpes-Maritimes

Depuis le dimanche 18 juillet, un homme suspecté d’avoir tué une femme dans le Var est activement recherché par les gendarmes. Un appel à témoin a été lancé pour le retrouver. 

C’est un homme de 33 ans « longiligne, aux cheveux bruns et d’1,75 mètre » qui a été décrit par la gendarmerie. Le suspect du nom de Marc Floris est originaire de Draguignan, un villages des Alpes à 50km de Saint-Tropez. L’homme est accusé d’avoir abattu une femme ce dimanche 18 juillet, sur la commune du Plan-de-la-Tour dans le Var.        

Retrouvée avec une balle dans le crâne 

Hier, entre 5h et 6h du matin, un livreur de journaux a découvert le corps inerte de la jeune femme de 32 ans. La victime était une mère de famille assez connue dans le village, car elle travaillait auprès des personnes âgées en tant que femme de ménage, rapporte Ouest France. À côté de son corps, un indice du crime a été retrouvé : une douille de calibre 9 millimètres. 

Le GIGN, une centaine de gendarmes et trois hélicoptères mobilisés

Après cette découverte, les forces d’élite du GIGN d’Orange (Vaucluse) et 150 gendarmes ont été déployés en toute urgence dans la région. Des enregistrements du système de vidéosurveillance de la résidence ont été exploités, ainsi que la téléphonie mobile de la victime, détaille L’Express.

Ces analyses ont emmené les enquêteurs sur la piste d’un suspect en particulier, Marc Floris. Avec la victime, le trentenaire « entretenait ou avait entretenu sur une courte période de temps une relation », a précisé le procureur de la République adjoint de Draguignan, Guy Bouchet. 

Une interrogation qui dérape rapidement

Alors que Marc Floris devait être auditionné hier soir, ce dernier s’est finalement retranché dans sa maison et a refusé de parler avec les forces de l’ordre. L’homme a fait usage de son arme et a tiré sur un gendarme sans parvenir à le blesser, rapporte le procureur-adjoint. 

Après avoir ouvert le feu, le suspect numéro 1 a pris la fuite. Ainsi, un périmètre délimité des recherches a été mis en place et des contrôles ont lieu régulièrement par les forces de l’ordre. Une enquête a également été ouverte pour homicide volontaire par le parquet de Draguignan et a été confiée aux services de la Section de Recherches de la gendarmerie nationale à Marseille.

Pour toutes informations à communiquer, n’hésitez pas à contacter la gendarmerie au 04.93.18.43.41. 

À lire aussi : La Haute Autorité de Santé juge non-nécessaire d’effectuer une troisième dose de vaccin

About author

Journaliste et étudiante à l'École d'Histoire de La Sorbonne.
Related posts
À la uneInsolite

Quarante ans plus tard, une part de gâteau du mariage royal du prince Charles et Lady Diana mise en vente

À la uneFranceSanté

Emmanuel Macron répond aux questions des Français sur le vaccin

À la uneSéries Tv

La Casa de Papel : découvrez la bande annonce de la saison 5

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... Jugée coupable, la saga de l'été de France 3

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux