À la uneFranceSociété

Une nouvelle amende pour les propriétaires de chats non pucés

À partir du premier janvier, les propriétaires de chats non pucés et non tatoués s’exposent désormais à une amende de 750 euros.

Une nouvelle loi a été mise en application le 1er janvier pour lutter contre l’abandon des animaux en France. Chaque année, près de 100 000 animaux sont abandonnés par leurs propriétaires. Le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, a présenté fin décembre un plan gouvernemental pour les animaux de compagnie.

Selon Ouest-France, parmi les mesures prises, celle qui est entrée en vigueur au 1er janvier concerne l’obligation pour un maître d’identifier, c’est-à-dire pucer ou tatouer, son chat. Le décret passé le 18 décembre rend désormais l’absence d’identification sanctionnable pour tous les propriétaires. Le défaut d’identification passera donc d’une contravention de 4e classe à la 5e classe, qui est plus sévère. Les propriétaires fautifs devront désormais payer une amende de 750 euros et faire pucer ou tatouer leur chat au plus vite. Le journal précise qu’une loi du même type était déjà en vigueur, uniquement pour la vente ou le don d’un animal âgé de plus de sept mois.

Brut. en 2018 100 000 animaux déjà étaient abandonnés chaque année

De nombreuses associations attendent désormais de voir l’impact du plan gouvernemental pour les animaux de compagnie. Alors que le chiffre de 100 000 animaux abandonnés chaque année de baisse pas.

A lire aussi : Que fera Donald Trump après l’investiture de Joe Biden?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

Culte | On a revu ... La croisière s'amuse accostait sur nos écrans (ABC)

À la uneInternational

22 mineurs coincés sous terre en Chine pour au moins 15 jours

À la uneBrèvesSport

Zinédine Zidane testé positif à la Covid-19

À la uneInsoliteInternational

Bernie Sanders victime de l'imagination des internautes

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux