ActualitéInternational

Ce qu’il faut retenir de la rencontre entre Poutine et Macron

Première rencontre entre Poutine et Macron à Versailles

Emmanuel Macron reçoit Vladimir Poutine en grande pompe à Versailles ce lundi 29 mai. Cette première rencontre est avant tout l’occasion de poursuivre le dialogue sur les questions syrienne et ukrainienne, mais également de revenir sur le sort des homosexuels en Tchétchénie.

Après s’être rendu à Bruxelles au sommet de l’OTAN, puis à Taormine pour le G7, Emmanuel Macron poursuit son marathon diplomatique en recevant Vladimir Poutine. Cette visite est forte en symboles. En effet, le président russe est le premier homme politique, après Paolo Gentiloni, a être reçu par Emmanuel Macron depuis sa récente élection. Par ailleurs, la rencontre a lieu non pas à l’Elysée mais au château de Versailles, dans le Grand Trianon.

Arrivé à Paris en début d’après-midi, Vladimir Poutine a fait son entrée dans l’enceinte du palais peu après 14 heures.

« Beaucoup de problèmes internationaux ne peuvent être résolus sans la Russie »

Après une poignée de main appuyée, les deux hommes se sont longuement entretenus en privé. « J’aurai un dialogue exigeant avec la Russie mais ça veut dire avant tout avoir un dialogue » avait préalablement assuré le président français, pour qui « beaucoup de problèmes internationaux ne peuvent être résolus sans la Russie ». La question Ukrainienne et le sort des homosexuels en Tchétchénie ont bien entendu été abordés.

A lire aussi : La Tchétchénie accusée de détenir des homosexuels dans des camps de concentration

Le conflit syrien était lui aussi au cœur des discussions. Sur ce dossier, Emmanuel Macron a rappelé lors de la conférence de presse – devant pas moins de 200 journalistes – que « la lutte contre Daech est le fil directeur de nos échanges », faisant toutefois preuve de fermeté en s’opposant à « l’utilisation d’armes chimiques par qui que ce soit ».

YouTube video

 

300 ans de relations diplomatiques

Les deux hommes iront ensuite inaugurer l’exposition « Pierre le Grand, un Tsar en France ». Consacré au séjour de Pierre le Grand à Paris en 1717, cette rétrospective marque le début de 300 ans de relations diplomatiques entre les deux pays. Après l’exposition Chtchoukine à la fondation Louis Vuitton, cette collaboration entre le château de Versailles et le musée de l’Ermitage vient renforcer les liens culturels entre la France et la Russie.

Vladimir Poutine achèvera son voyage diplomatique dans la capitale par une visite de la cathédrale orthodoxe de la Sainte-Trinité à Paris.

Crédit : Reuters/Philippe Wojazer

Related posts
ActualitéSéries Tv

Quelles sont nos 10 Créations Originales préférées ?

ActualitéÉtudiantFrance

"Conjugaison être", "conjugaison avoir", ... : 5 conseils pour éviter les pièges

ActualitéSéries Tv

On regarde ou pas ? Mayfair Witches (Paramount+)

ActualitéSéries Tv

On a redécouvert pour vous ... L'île aux trente cercueils, du genre à la française

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux