François Hollande sera à Vaulx-en-Velin le 7 février pour un colloque sur la lutte contre les discriminations. « Un défi républicain d’envergure » pour Hélène Geoffroy, la Maire de cette ville populaire de la Métropole de Lyon.

« Les villes populaires ont soif de République » lançait Hélène Geoffroy sur Radio Judaica. C’est pour répondre à cette « soif » et « inviter la société à se saisir d’un sujet difficile » que l’ex-Secrétaire d’Etat à la Ville organise, chaque année dans sa commune, un colloque pour « lutter contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations ». Cette année, l’ancien Président François Hollande présidera les travaux et rencontrera la population.

Mis en place en 2014, ce colloque municipal permet de « transmettre, éduquer et partager des valeurs ». Un rendez-vous pour soigner les plaies d’une partie de la population « victime des discriminations » mais qui, selon Hélène Geoffroy, « a une envie passionnée d’être au cœur de la République ». Aborder les questions d’identité et d’intégration avec la jeunesse des quartiers est une priorité, « pour ne pas laisser les réseaux sociaux faire la formation ».

« Nous sommes à la confluence de toutes les histoires du monde »

Lorsqu’Hélène Geoffroy décide de lancer ce colloque, la plupart des élus estiment « les habitants ne seront pas au rendez-vous ». Que neni. « Les habitants veulent se saisir de ces sujets » explique l’élue qui « invite tout le monde à prendre sa part » au débat. Et de tancer : « Il n’y a que dans les quartiers populaires qu’il faut faire des efforts ». Un colloque qui permet aux jeunes de travailler sur les mémoires et sur l’histoire, et sur les différences.

« Dans les villes populaires, nous sommes à la confluence de toutes les histoires du monde » relate Hélène Geoffroy. Cette année, les collèges et lycées de la commune ont travaillés sur les mémoires, l’Histoire, la laïcité et les droits et devoirs des citoyens. « La France a considéré que ces sujets étaient réglés. C’est faux ». A Vaulx-En-Velin, ce colloque doit « apprendre aux jeunes à ne pas se concurrencer sur le terrain de l’Histoire ».

François Hollande vient voir la France qui s’engage

L’ancienne secrétaire d’Etat à la Ville sera fier de présenter à François Hollande des « habitants qui ont changé de regard sur l’autre » et qui ont « pris conscience de leur Histoire commune, celle de la République » explique la maire d’une des communes les plus pauvres de la métropole de Lyon. A tous, Vaulx-en-Velin veut montrer « que le vivre-ensemble est possible » dans une « commune populaire ».

L’ancien chef de l’Etat, invité par Hélène Geoffroy et l’association « Cartooning for Peace », visitera également des entreprises lauréates de sa fondation « La France s’engage » dans laquelle il est « très impliqué » selon son entourage. François Hollande, toujours « sensible à la jeunesse », va très prochainement entamer une « tournée des lycées » pour parler d’Europe, écouter les espoirs et les attentes de la génération Y.

Un programme dense

Les participants sont invités à réfléchir sur des sujets aussi divers que la relation entre les médias et les quartiers populaires, l’égalité homme-femme ou la « nécessité historique de la construction d’une Mémoire commune ». Les habitants songeront également « défi quotidien » de la lutte contre les discriminations et au « devoir républicain » de lutter contre le racisme et l’antisémitisme.

La journée se clôturera par la signature de plusieurs conventions de partenariats dans le cadre du « Plan de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations ».

 

 

A LIRE AUSSI :

Le réel bilan de François Hollande

Lazare, l’association qui veut réconcilier SDF et jeunes actifs