À la uneActualitéEconomieFranceSociété

Nutella, Coca, Ricard … leurs prix vont augmenter vendredi !

Le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, a annoncé la hausse des prix d’une centaine de produits alimentaires de grande consommation dès le 1er février 2019. L’objectif est de mieux répartir les marges pour pouvoir rémunérer les agriculteurs.

Cette hausse provient des Etats généraux de l’alimentation de 2017, où il a été décidé de mieux rémunérer les agriculteurs en tenant compte du coût de la matière première. Cette nouvelle loi de l’Alimentation va s’appliquer dès le 1er février 2019.

« Quatre pour cent des produits vont augmenter »

Le ministre de l’Agriculture était l’invité politique sur Franceinfo le mercredi 30 janvier. Didier Guillaume est revenu sur cette nouvelle loi de l’Alimentation :

« Je souhaite que les entreprises de la grande distribution gagnent leur vie. Je souhaite que les industries agroalimentaires, que les PME, que les agriculteurs gagnent leur vie aussi. Cela s’appelle une meilleure répartition de la valeur, le juste prix. Ce que je demande aux grandes surfaces c’est de trouver le moyen de répartir les marges différemment, de répartir les choses mieux, l’objectif est que les produits agricoles soient vendus à leur juste valeur. On essaie une chose, c’est qu’on ait encore une agriculture en France, pour arrêter d’acheter des produits qui viennent d’Amérique ou des pays de l’Est.»

Mais quels sont ces fameux produits de grande consommation ?

Le Parisien est allé interroger un grand distributeur. Ce dernier lui a confié que le prix d’une bouteille de Coca-Cola augmentera de 5%. Cette hausse des prix concerne également le Nutella (+8,4%), Danone (+6%), les Chocapic (+9,3%), le camembert Président (+8,6%) ou encore le pastis Ricard (+9,9%). Petit Navire, Joker, Evian et de nombreuses autres marques sont aussi concernées.

« C’est une entourloupe »

Alain Bazot, président de l’association UFC-Que Choisir dénonce cette nouvelle loi de l’Alimentation :

« Cette loi augmente les marges de la grande distribution, c’est ça qui est aberrant. C’est une vaste entourloupe, par un effet miracle on espère que les revenus agricoles vont s’améliorer mais c’est une vaste farce » s’est-il exprimé sur LCI.

Alain Bazot ne comprend pas comment des produits de marque comme Nutella vont aider à la rémunération des petits agriculteurs. Selon lui, cette hausse va pénaliser les Français les plus modestes qui raffolent de ces produits là.

Dans un contexte de tensions sociales avec le mouvement des « gilets jaunes », cette nouvelle loi sur l’Alimentation risque de faire des émules …

Lire aussi : Transparency dévoile son classement des pays les plus corrompus

Related posts
À la uneBrèvesFaits DiversReportages

Disparitions mystérieuses : la piste Lelandais?

À la uneLa Loi des SériesSéries Tv

La loi des séries s'la raconte : Ulysse 31, le dessin animé qui revisite la mythologie grecque en version SF | La loi des séries #323

À la uneSéries Tv

Les mystères de l'amour : Isabelle Bouysse revient dans la série

À la uneBrèvesHigh TechInsolitePop & Geek

Un Iphone a plus de 7000 dollars ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux