À la uneFranceMédias

Vendredi vérité, 60 minutes chrono : Patrick Poivre d’Arvor premier invité

L’émission Vendredi Vérité : 60 minutes chrono présentée par Patrick Sabatier va enfin faire son apparition sur C8. Ce sera le vendredi 15 février à 21 heures qu’on assistera au retour du Jeu de la vérité. Le premier invité de l’émission sera le journaliste de CNews, Patrick Poivre d’Arvor.

C’était le vendredi 25 janvier 2019 qu’on devait voir la première de l’émission “Vendredi Vérité : 60 minutes chrono”. Cette première émission devait recevoir Yann Moix. Mais suite au désistement de l’invité, C8 s’est vu obliger d’annuler la diffusion du programme. Finalement, l’émission va faire son apparition le vendredi 15 février à 21 heures avec Patrick Poivre d’Arvor en invité.

Le journaliste qui officie actuellement sur CNews va devoir faire face aux questions de sa famille, de ses collègues de travail mais également celles des chroniqueurs, animateurs, maquilleurs et caméramans de C8. En supplément, les téléspectateurs ont la possibilité de participer grâce aux réseaux sociaux. L’émission sera tournée dans les conditions du direct quelques heures avant l’heure de diffusion dans le but de garder un effet de surprise pour les téléspectateurs mais aussi pour l’invité.

Chantal Goya refuse de participer à l’émission.

Chantal Goya, chanteuse de 76 ans, refuse catégoriquement de participer à ce renouveau du “Jeu de la vérité”. En effet, en 1985 l’interprète de “Pandi, Panda” avait participé au “Jeu de la vérité” en direct sur TF1. Mais elle n’a jamais oublié son passage dans l’émission qui a été nuisible à sa carrière. Chantal Goya avait dû faire face à des vives critiques d’une institutrice par téléphone et dans une tentative de réponse  la chanteuse a été maladroite dans ses réponses paraissant même agressive.

La chanteuse a considéré être tombé dans un piège et donc elle refuse toute participation à ce type d’émission. Jean-Jacques Debout, mari de Chantal Goya, confie même à nos confrères du Parisien lors d’un long-entretien son avis  : « Patrick Sabatier était l’animateur numéro 1 à l’époque et il voulait faire du buzz en flinguant Chantal, avec une fausse institutrice ». La chanteuse a également ajouté dans cet entretien : « L’émission était un piège. Le réalisateur et moi avons d’ailleurs fait interdire l’utilisation des images ».

A LIRE AUSSI : Patrick Sabatier débarque sur C8!

About author

Rédacteur et Responsable du Bureau Aix-Marseille chez VL.
Related posts
À la uneActualitéFootSport

Ligue 1 - 10ème Journée : Lyon ne gagne toujours pas

À la uneCultureSociétéSortiesSpectacles

Le retour de « 12 hommes en colère » au Théâtre Hébertot : le public vote favorablement

À la uneBrèvesSéries Tv

Astrid et Raphaëlle : France 2 lance le tournage de la saison 1

À la uneActualitéBrèvesNumérique

Objets connectés : Près de 105 millions d’attaques en 2019

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux