À la uneActualitéBrèves

Par quoi la plateforme APB va-t-elle être remplacée ?

Début septembre, la ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, a annoncé la fin de la plateforme APB (Admission Post Bac).

Dans le JDD, Frédérique Vidal annonçait que : “la plateforme APB, telle que nous la connaissons sera effectivement terminée l’an prochain.” 

L’été dernier, le site n’a pas fait l’unanimité : près de 6000 bacheliers étaient restés sans affectation à l’issue de la sélection.

Le site ne va pas pour autant être supprimé, mais plutôt remanié. Il va tout d’abord changer de nom et une mise à jour sera effectuée. Une diminution du nombre de vœux (à l’origine 24) est à prévoir dans un premier temps, puis une amélioration dans l’orientation, les jeunes seront mieux encadrés. L’accompagnement dans le choix de l’orientation sera la priorité, au vu du taux d’échec élevé des étudiants lors de leur première année d’étude dans le supérieur.

53% des étudiants favorables à sa suppression

L’étude digiSchool menée le 7 septembre 2017, a sondé 1 800 étudiants Bac+1 à Bac+3 qui sont passés par la plateforme APB. Verdict : la plateforme serait “à bout de souffle.” Le tirage au sort dans les filières les plus demandées serait une “honte” pour 82% des étudiants interrogés.

À lire aussi : APB 2017 : puisse le tirage au sort vous être favorable

 

About author

Étudiante en Master Anglais Recherche à l'Institut Catholique de Paris Mémoire sur Jim Morrison Rédactrice à VL
Related posts
À la uneFrance

Un homme de 88 ans flashé à 191 km/h au lieu de 110

À la uneMédias

Michel Drucker de retour sur France 2 le 28 mars

À la uneCultureFrance

Charlotte Gainsbourg veut ouvrir au public la maison de son père

À la uneInternational

Alexeï Navalny a été envoyé en colonie pénitentiaire

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux