Ce 13 novembre, l’équipe d’Au Fil des Siècles a décidé de relever un défi. Celui de découvrir où se trouve l’Eldorado et pour cela la rencontre avec les Incas s’impose. Histoire d’une civilisation, histoire d’or mais surtout histoire de conquête, le programme est bien chargé.

 

L’Eldorado. C’est un bien grand mot et pourtant tout le monde le connaît. On s’imagine un endroit rempli d’or et de trésors, un lieu un peu magique. L’Eldorado est bien ancré dans l’imaginaire populaire. Pourtant, a-t-il vraiment existé ? Faisons un grand saut dans le passé.

Louis nous raconte un peu comment était organisée la société inca. On part ensuite découvrir l’architecture mais surtout leurs divinités. Sans oublier bien sur, la chronique un peu plus comique de Jean-Baptiste qui fait entrer l’accusé !

Enfin Brigitte Lalaurie, qui a fait une thèse sur le Panthéon féminin aztèque, a répondu a nos questions. Il est intéressant de parler aussi de la religion aztèque même si il faut rappeler que les deux civilisations ne se trouvaient pas au même endroit et ne se sont jamais croisées.

En bref, un programme complet plein de bonne humeur ! 

Embarquez avec nous, direction l’Amérique du Sud.

 

Top 3 des oeuvres sur ce thème

Le choix de LouisC’est une bande dessiné nommée Thorgal, le pays Qâ. l’histoire de situe au temps où les vikings sème la peur et pillent les navires. Dans l’aventure qui nous intéresse, Thorgal traverse La Grande Eau pour récupérer son fils qui a été enlevé par un peuple qui vie au pays Qâ. Durant trois tomes, la civilisation inca est montrée de façon assez sanguinolente. Le roi de cette civilisation imaginaire est inspiré de la légende de Viracocha, le fils du dieu soleil.  Ces livres sont l’occasion de découvrir de nombreuses mythologie !

Le choix de Jean-BaptisteLa controverse de Valladolid est un film de Jean-Daniel Verhaeghe de 1992 avec la scénario de Jean-Claude Carrière, qui en a d’ailleurs fait un livre. Il est intéressant car il repose sur des faits réels. En fait, Charles Quint après la conquête d’Amérique du Sud, se demande si les indigènes sont des hommes et s’ils ont une âme. Deux personnes vont s’opposer dans un débat : Sepulvéda et Las Casas. Alors forcément le film repose sur des faits réels mais c’est aussi romancé. 

Le choix de Julie : C’est aussi un livre : l’Eldorado de Laurent Gaudé, sorti en 2006. Il reprend ce symbole de richesse et le compare à l’immigration clandestine sur l’île de Lampedusa. L’auteur retrace le voyage de différents protagonistes à la recherche d’un avenir meilleur. Laurent Gaudé positionne l’Eldorado en Europe et nous fait réfléchir : finalement qu’est ce que l’Eldorado ? Selon les différentes catégories sociales et les différentes cultures, ce lieu mythique va finalement se trouver là où nous avons le plus de besoin. La conquête de l’argent ? de la liberté ? d’une vie meilleure ?

Dans cette même vision symbolique, on aurait évidemment aussi pu parler du Candide de Voltaire.

 

Quelques idées de sorties culturelles 

On commence à Paris. Pour continuer à vous informer sur les peuples d’Amérique Latine et la région où ils ont vécu, on ne peut que vous conseiller d’aller à l’exposition Le Pérou avant les Incas. C’est l’occasion de découvrir les coutumes et les sociétés de cet endroit. L’exposition se trouve au musée du Quai Branly Jacque Chirac. Elle débute le 14 novembre et se finira le 1er avril 2018. L’entrée est à 10 euros et 7 euros pour les tarifs réduits, elle est gratuite les premiers dimanches de chaque mois.

Autre idée, direction le sud de la France. Le coup de cœur de notre émission, c’est l’exposition Jack London dans les Mers du Sud . Elle retrace les voyages dans les mers du célèbre écrivain. C’est le centre de la Vieille Charité à Marseille qui reçoit cet évènement jusqu’au 7 janvier 2018. L’entrée est de 9 euros et 5 euros pour les tarifs réduit.

 

N’hésitez pas à aimer la page Au Fil des Siècles sur Facebook et nous suivre sur Twitter.

 

 

 

Pixabay

 

On n’oublie évidemment pas le petit lexique de l’émission :  

Vous l’aurez remarqué, l’émission de cette semaine était remplie de mots compliqués à dire ou retenir. Voilà donc un petit lexique pour en apprendre encore plus sur les incas.

  • On commence par la géographie 

Les 4 régions qui composent l’empire incas sont : Collasuyu au sud, Cuntisuyu à l’ouest, Antisuyu à l’est et Chinchansuhyu au nord. Lac Titicaca est l’immense lac où se serait déroulé le premier levé de soleil et Cuzco est la capitale des Incas.

 

  • On se penche maintenant sur l’organisation inca

Sapa Incas est l’empereur. C’est du Quechua. Cela veut “L’inca principal”. La Coya est la femme de l’empereur. Cela veut dire “étoile” en Quechua. Capac Incas. Ils tirent leurs noms de Manco Capac qui est considéré comme le fondateur de l’empire. Les Yana sont les domestiques.

 

  • Un petit point mythologique maintenant :

Inti Raymi est le dieu soleil, principal dieu inca. Viracocha est roi de la foudre. C’est le dieu créateur. Selon les incas, il régulerait la météo. Killa est le mot utilisé pour parler de la divinité de la lune. Illapa est utilisé pour définir la divinité de l’éclair.

Chez les incas, le monde est divisé en trois « pacha » : Hanan pacha, c’est le monde spirituel, le monde du dessus. C’est là où vivent les dieux et les déesses. Kay pacha, c’est le monde matériel, le monde dans lequel on vit. Urin pacha c’est le royaume des morts.

Qualzocteolc est la déesse aztèque de la fornication

  • Pour finir ce lexique, voici les noms qui ont été difficile à prononcer lors de l’émission

Manco Capac : Il aurait été empereur aux alentours de 1230. Son existence est remise en question par les historiens. Frères Ayar sont les frères de Manco Capac. Pachacutec est l’empereur entre 1438-1471. Waynakapac est l’empereur inca. Il décède en 1528. Huascar est l’héritier légitime de Waynakapac. Atahualpa est le demi-frère de Huascar.