À la uneActualitéHigh Tech

WhatsApp partage les données de ses utilisateurs avec Facebook

WhatsApp transmettra à Facebook les numéros de téléphone et les statistiques d’utilisation de ses membres. Les entreprises pourront également contacter les utilisateurs directement via la messagerie.

Comme annoncé dans un communiqué, WhatsApp a mis à jour ses conditions générales d’utilisation (CGU) ce jeudi 25 août. Les entreprises pourront désormais envoyer des messages directement adressés aux utilisateurs de la messagerie. L’application transmettra également les numéros de téléphone de ses utilisateurs à Facebook, maison mère de la messagerie depuis son rachat en 2014 pour la somme rondelette de 19 milliards de dollars.

Rapprocher les deux plateformes

À travers cette mise à jour, WhatsApp entend tout d’abord lutter contre le spam en personnifiant davantage le profil de ses usagers. Du reste, la transmission du numéro de téléphone permettra à Facebook d’affiner ses algorithmes de recoupement de données, qu’il s’agisse de suggestions d’amis ou de publicités ciblées. Enfin, il s’agit pour WhatsApp de rentabiliser son parc de plus d’un milliard d’utilisateurs.

Cette nouvelle n’est pas si surprenante. En effet, les conditions générales d’utilisations de Facebook et WhatsApp permettaient déjà aux réseaux de s’échanger des données relatives à leurs utilisateurs pour “aider à exploiter, fournir, améliorer, comprendre, personnaliser, prendre en charge et commercialiser [leurs] services”.

Des échanges qui ne couvrent en aucun cas le contenu des conversations, désormais chiffrées, entre les utilisateurs de WhatsApp. En pleine polémique sur le chiffrement de communications, le service reste clair sur ce point : “Même si nous nous coordonnons davantage avec Facebook dans les mois qui viennent, vos messages chiffrés restent privés et personne d’autre ne peut les lire. Pas WhatsApp, pas Facebook, ni qui que ce soit d’autre.”

Via ce rapprochement, WhatsApp pourrait assurer différents services “comme passer des commandes, effectuer des transactions, obtenir des informations de rendez-vous, recevoir des bons et avis de livraisons, être informé des mises à jour de produits et services et du marketing”. Pour le reste, le communiqué exclut l’intégration de bannières publicitaires et n’apporte aucune autre précision quant à l’entrée des entreprises dans le jeu de la messagerie. S’immisceront-elles dans la liste de contacts ? L’utilisateur pourra-t-il choisir les marques avec lesquelles il pourrait entrer en contact ? Quand ces changements prendront-ils effet ?

whatsapp-partagera-donnees-de-utilisateurs-facebook-zuckerberg-grin

Un refus possible, mais soumis à conditions

Il n’est pas question pour WhatsApp de forcer la main de ses utilisateurs : le partage d’informations avec Facebook sera activé par défaut, mais il sera possible de le refuser suivant un protocole détaillé dans une FAQ dédiée.

Au redémarrage de WhatsApp après la mise à jour, l’application vous proposera de consentir aux nouvelles GCU. Il faudra cliquer sur “Lire” et décocher la case correspondant au transfert des données à Facebook. Même après acceptation, il sera possible pendant trente jours de décocher la case “Partager infos compte” dans les paramètres (menu “Compte”).

Dans les faits, un tel refus n’aurait de sens que si l’utilisateur a refusé d’entrer son numéro de téléphone sur Facebook pour la double-validation de son compte. Pour les autres, la bande à Zuckerberg a déjà votre 06 !

Photos : Reuters

Related posts
À la uneActualitéBrèvesNumériqueSociété

Facebook espionnait les utilisateurs IOS à travers la camera

À la uneLa Loi des SériesSéries Tv

La loi des séries s'la raconte : Goldorak, ce qui se cache derrière la VF de la série | La loi des séries #333

À la uneActualitéBrèvesCinémaCulture

Joker : des scènes enlevées car trop folles

À la uneActualitéCinémaCulture

Le Mans 66, une grande Histoire vitesse grand V

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux