À la uneCinéma

Les 10 blockbusters qu’il ne faudra pas rater en 2017

Blockbusters

En 2017, retrouvez des blockbusters originaux et audacieux ainsi que les suites de vos sagas préférées. Du très lourd pour l’année à venir.

Lego Batman, le Film – Sortie le 8 février 2017

Crédit: Warner Bros. France

Il y a 3 ans, La Grande Aventure Lego nous avait fait exploser de rire, tout en parvenant à nous délivrer un beau message sur le temps qui passe. Avec trois idées à la seconde, le film était un véritable grand-huit nous promenant dans une multitude de mondes, des cow-boys aux pirates, en passant par l’univers Marvel et DC Comics. On y apercevait un Batman frimeur mais peu capable, qui a donc droit dès février à son propre film. Si Phil Lord et Chris Miller, les réalisateurs du premier, sont partis voguer vers des cieux lointains, très lointains (ils s’attaquent au spin-off de Disney sur Han Solo), ils confient les clés à leur second Chris McKay, responsable des effets spéciaux et du montage de l’opus précédent. Avec un casting de voix originales complètement fou (Zach Galifianakis, Michael Cera, Rosario Dawson, Ralph Fiennes ou encore Mariah Carey) et la présence de Robin, du Joker, d’Alfred ou de Bat-Girl, la fête risque de valoir le coup. La première bande-annonce en tout cas semble promettre du très très grand n’importe quoi.

Guardians of the Galaxy Vol. 2 – Sortie le 26 avril 2017

James Gunn nous a offert en 2014 ce que certains fans considèrent comme le meilleur des Marvel, les aventures d’un hors-la-loi vantard, d’un guerrier de l’espace, d’une extra-terrestre experte en combat, d’un arbre et d’un raton-laveur génétiquement modifié : Les Gardiens de la Galaxie. Après avoir réussi à nous attacher à tous ces personnages (et à mettre sur orbite la carrière de Chris Pratt), Gunn écrit et réalise sa suite, sobrement intitulée Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2. L’histoire suit immédiatement la conclusion du 1er, où l’on découvrait que Starlord, le personnage de Chris Pratt, était en fait à moitié extra-terrestre, issu d’une ancienne et mystérieuse race. On sait d’ores et déjà que Pratt, Zoe Saldana, Dave Bautista, Bradley Cooper et Vin Diesel (respectivement les voix du raton-laveur Rocket et de l’arbre Groot) sont de retour, ainsi que Josh Brolin (Thanos) et Michael Rooker (Yondu). Kurt Russell rejoint la troupe, incarnant le père de Starlord, Ego la planète vivante. La. Planète. Vivante. Excitation niveau maximum, évidemment, même s’il faudra que Gunn prenne garde à ne pas faire évoluer ses personnages dans la mauvaise direction, piège classique lorsqu’ils sont aussi nombreux au premier plan.

A lire aussi : Une nouvelle bande-annonce pour Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2.

Alien : Covenant – Sortie le 10 Mai 2017

Crédit : Twentieth Century Fox France

Il y a 5 ans, Ridley Scott revenait à la mythologie Alien ( il avait réalisé le 1er en 1979) avec Prometheus. Mais l’accueil avait été mitigé : excellente prolongation de son univers pour certains, copié-collé bancal et bâclé pour d’autres. Avec Covenant, le maître semble y aller fort, avec un retour voulu franc et sombre au cœur du triptyque action-tension-Aliens. Alors que l’on ne faisait que les apercevoir furtivement dans Prometheus, les créatures de H.R. Giger, disparu il y a deux ans, reviennent au premier plan, et très affamées ! Face à eux, Katherine Waterston, brillante dans Inherent Vice et Jobs, sort l’artillerie lourde en clone de Ripley, l’héroïne de la quadrilogie. À ses côtés, retour de Michael Fassbender en androïde, et arrivée de l’hilarant Danny Mc Bride, dans son premier rôle à contre-emploi, ainsi que de James Franco et Noomi Rapace. La première bande-annonce s’est révélée sanglante.

A lire aussi : Alien Covenant se dévoile dans une première bande-annonce

Wonder Woman – Sortie le 7 juin 2017

Crédit: Warner Bros. France

Warner Bros a du mal à lancer son Multiverse DC Comics. Avec un Man of Steel qui a divisé, un Batman VS Superman boiteux et un Suicide Squad qui a déçu, c’est peu dire que le bateau prend l’eau. Faudra-t-il l’aide d’une demi-déesse pour sauver le navire ? En tous cas, de grands espoirs reposent sur Gal Gadot, l’interprète de Wonder Woman à l’écran, déjà aperçue dans Dawn of Justice. Et la première bande-annonce du film, réalisé par la néophyte Patty Jenkins, venue de la TV, est une pure bombe atomique. Se déroulant en pleine Première Guerre Mondiale (avec des scènes de tranchée qui s’annoncent jouissives), ce Wonder Woman viendra-t-il briser la malédiction ? Confier la réalisation de ce film dit féministe à  une femme permettra en tous cas probablement de se libérer de la patte souvent efficace mais immanquablement bourrine d’un Zack Snyder qui ne parvient pas à retrouver sa grandeur de l’époque Watchmen. Aux côtés de la super-héroïne, le solide Chris Pine, les exceptionnelles Connie Nielsen et Robin Wright, ainsi que le Français Saïd Taghmaoui, toujours lancé dans sa carrière Américaine après avoir été révélé dans La Haine. Que de belles promesses que l’on espère bien voir tenues cet été.

Dunkerque – Sortie le 19 juillet 2017

Le roi du blockbuster philosophique (la Trilogie Batman, Inception, Interstellar) change de registre, et s’attaque au film de guerre. Christopher Nolan revient sur l’incroyable épisode de la bataille de Dunkerque, où 400 000 soldats alliés battant en retraite se retrouvent encerclés dans la ville, coincés entre l’océan et les Panzer Allemands. Les Français, les Britanniques et leurs alliés déploient alors en catastrophe l’opération Dynamo, soit la réquisition de toute embarcation Anglaise capable de traverser la Manche, du yacht au bateau de pêche, pour ramener en Angleterre un maximum de soldats avant que la Wehrmacht ne les écrase. Le sujet est haletant, le casting semble impeccable : Tom Hardy en pilote de la Royal Navy, Cillian Murphy en soldat, mais aussi Kenneth Branagh, Mark Rylance, Harry Styles, le beau gosse des One Direction dans son premier rôle au cinéma (excusez du peu !) et l’inconnu Fionn Whitehead, qui, dit-on, hérite du rôle principal. Tourné en Imax, le film a révélé dans sa bande-annonce des premières images sublimes et la promesse de grandes scènes de guerre.

A lire aussi :  Bande-annonce de Dunkerque de Christopher Nolan

La tour sombre – Sortie le 16 août 2017

Crédit: Sony Pictures Releasing France

L’adaptation sur grand écran de l’excellente série de livres de Stephen King La Tour Sombre est en gestation depuis 10 ans. J.J. Abrams, puis Ron Howard on travaillé le projet, avant que ce ne soit finalement le Danois Nicolaj Arcel (A Royal Affair en 2012) qui concrétise les choses. Et c’est le grand Idris Elba qui joue Roland Deschin, le cow-boy mystérieux qui arpente un monde parallèle ressemblant fort au Far West, aux côtés d’un jeune garçon, Jake Chambers (le britannique Tom Taylor) et qui trouvera sur sa route un puissant sorcier (Matthew Mc Conaughey). Un casting excitant pour un film à grand spectacle qui semble prendre de larges libertés avec le récit d’origine. Un mystère certes, mais un mystère que l’on a envie de découvrir!

Blade Runner 2049 – Sortie le 4 octobre 2017

Crédit: Sony Pictures Releasing France

Denis Villeneuve nous a offert le meilleur film de science-fiction de 2016, Premier Contact. Il y a fort à parier qu’il doublera la mise avec la très attendue suite du culte Blade Runner, réalisé par Ridley Scott il y a 31 ans. Ce dernier lui donne d’ailleurs sa bénédiction en produisant cette suite. À l’écran, retour également d’Harrison Ford, qui offre un dernier tour de piste à Rick Deckard, un autre des personnages inoubliables de sa carrière, après Han Solo l’an dernier, et avant Indiana Jones 5 en 2019. À ses côtés, Ryan Gosling reprend le flambeau. Les derniers fans perplexes de voir leur film préféré passer à la moulinette du remake/suite ont achevés d’être convaincus avec une première bande-annonce laissant présager un film esthétiquement impeccable.

A lire aussi : Première bande-annonce pour Blade Runner 2049

Kingsman 2 : Le Cercle d’Or – Sortie le 11 octobre 2017

 

En 2015, Matthew Vaughn dynamitait le film d’espion avec le barré Kingsman, Services Secrets. Le film reprenait l’ensemble des codes du film d’espionnage, en particulier de toute la saga James Bond, tout en s’en moquant avec un humour décapant. Cela aurait pu tourner au fiasco, mais Vaughn, qui a lancé la carrière de Guy Ritchie en produisant ses premiers films, relancé la saga des X-Men avec Le Commencement, atomisé les codes du film de princesse (Stardust, le mystère de l’étoile) et de la présence d’enfants à l’écran (It Girl dans Kick-Ass) est très loin d’être un manchot. La preuve, il est marié avec Claudia Shiffer. Dans Kingsman 2, retour donc aux affaires du jeune “Eggsy” Unwin (Taron Egerton, remarquable et remarqué dans le premier, depuis vu dans Eddie The Eagle), toujours coaché par le bricoleux Merlin, et cette fois en vadrouille aux États-Unis. Là-bas l’y attendent de probables aventures complètement folles, ainsi que des partenaires prestigieux : Halle Berry, Julianne Moore, Jeff Bridges, ou encore Channing Tatum. Pas encore de bande-annonce, mais si l’esprit du premier est de retour, ça va barder pour vos mirettes et vos zygomatiques.

Thor 3 : Ragnarok – Sortie le 25 octobre 2017

Vous qui avez vu Captain America : Civil War, vous qui êtes observateurs, vous vous demandez probablement, et vous aurez bien raison : où donc se trouvaient Thor et Bruce Banner/Hulk, clairement les deux plus puissants mutants de la galaxie Marvel, lorsqu’une guerre fratricide faisait rage entre les super-héros ? Et bien ce Thor 3 : Ragnarok vous apporte la réponse. On y suit les aventures galactiques de Thor, qui se retrouve face au Grand Maître, un être puissant qui l’oblige à combattre dans une arène avec.. Hulk ! Ce scénario, qui laisse entrevoir des merveilles de scènes d’action à gogo, est mis en scène par Taika Waititi, le réalisateur de deux des films les plus drôles (et touchants !) sortis ces dernières années, l’inédit Hunt for the Wilder People, et l’hilarant What We Do In The Shadows. Pas de doute sur le fait qu’il insufflera une dose de comédie à ce film dont on ne sait, au final, pas grand chose. La seule vraie certitude finalement, c’est son casting, lui aussi plein de promesses : Chris Hemsworth et Mark Ruffalo en Thor et Hulk, le retour de Loki, le frère de Thor incarné par l’excellent Tom Hiddleston, d’ Odin (Sir Anthony Hopkins), mais aussi Jeff Goldblum (le Grand Maître), Cate Blanchett (la mystérieuse Hela) ou encore Benedict Cumberbatch en.. Dr. Strange !

A écouter aussi : La galaxie Marvel à l’honneur dans HyperLink #04

Star Wars Episode 8 – Sortie le 15 décembre 2017

Crédit: The Walt Disney Company France

J.J. Abrams a réalisé un Star Wars Episode VII très convaincant, réussissant le pari impossible d’attiser la curiosité d’un nouveau jeune public, tout en séduisant leurs parents, les fans de la trilogie d’origine. Ces bases posées, Rian Johnson, le réalisateur choisi par Disney pour cet Episode VIII, doit les dépasser. Avec des personnages mystérieux (Rey, Kylo Ren/Ben Skywalker) et le retour de Luke, c’est à lui d’emmener son film dans une galaxie lointaine, très lointaine.. Le réalisateur de l’excellent Looper semble avoir travaillé avec une équipe exceptionnelle, épaulé par Abrams, Colin Trevorrow (Jurassic World), qui dirigera l’épisode 9, ainsi que Phil Lord et Chris Miller (The Lego Movie), aux manettes du spin-off sur Han Solo, prévu pour décembre 2018. Vous l’aurez compris, vous en avez au moins pour encore 4 ans de Star Wars. Qui s’en plaindrait ?

A lire aussi : Woody Harrelson rejoint le film sur la jeunesse de Han Solo

 

Related posts
À la uneRugbySport

Christophe Dominici l'ancien international du rugby a été retrouvé mort

À la uneBuzzSéries Tv

Pourquoi les échecs deviennent à la mode ?

À la uneFootSport

Ligue des Champions : Le PSG joue gros ce soir

À la uneFranceSociété

Pourquoi Omar Sy est accusé de racisme ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux