ActualitéMusique

10 dates clés dans la carrière de Michael Jackson

Il aurait eu 66 ans, cette année. Michael Jackson a marqué toutes les générations. Il reste aujourd’hui encore, une légende intemporelle, même 15 ans après sa disparition, le 25 juin 2009. Talentueux mais aussi critiqué, revenons sur 10 dates clés dans la carrière du « King of Pop ».

Pour les 15 ans de sa mort, de nombreuses personnalités ont rendu hommage à celui que l’on surnomme le « King of Pop ». Sur les réseaux sociaux, son fils Prince, aujourd’hui âgé de 27 ans, en a profité pour lui écrire un tendre message : « Tu me manques papa… Le monde était meilleur quand tu étais là. ». Sa sœur Toya Jackson, a elle aussi rendu hommage à son frère sur Instagram : « Tu as changé le monde de tant de manières avec un talent si immense ! Nous t’aimons ! Tu nous manqueras toujours. », conclut-elle.

Finalement, la « légende Michael Jackson » n’est pas vraiment morte, puisqu’un biopic est en préparation. Ce film retraçant la vie de Michael Jackson devrait sortir en 2025 avec dans le rôle-titre, son neveu Jaafar.

1 – 1969 : le premier succès de Michael Jackson !

Michael Jackson commence sa carrière entouré de ses frères : Jackie, Tito, Jermaine et Marlon. Ensemble et grâce à leur père, Joe Jackson, ils créent le groupe les « Jackson Five ». En 1962, le groupe est officiellement lancé alors que le jeune Michael n’a « que » 6 ans. Il finira par lancer sa carrière solo à 13 ans. Néanmoins, le succès n’est pas immédiat pour les cinq jeunes hommes américains. Le premier titre qui « cartonne » arrive en 1969 est se nomme « I Want You Back ». Le succès est tel, que pour la première fois cette chanson est classée numéro 1 aux Etats-Unis. Rapidement, une grande société de disques américaine finit par les repérer. Leur carrière est lancée.

2 – 1982 : La révolution : « Thriller » !

Dans ce même album, on retrouve des morceaux tels que « Beat It » et « Billie Jean », mais celui qui va marquer les esprits se nomme « Thriller ». En 1984, il est récompensé par huit Grammy Awards. Le clip qui met en scène, des morts-vivants et un Michael Jackson qui se transforme en une espèce de « loup-garou’, va coûter plus d’un millions de dollars à produire, pour une durée de 15 minutes. Du jamais vu, dans l’industrie musicale. Pour la première fois, un clip de musique va être considéré comme une œuvre cinématographique.

Sorti le 30 novembre 1982, le clip de « Thriller » est le premier clip d’un artiste noir à être diffusé à grande échelle à la télévision. Entrant dans la légende, l’album du même nom est resté jusqu’au mois d’août 2018, l’album le plus vendu de l’histoire.

A lire aussi : 1982-2022 : 10 anecdotes sur « Thriller » de Michael Jackson

3 – 1983 : le premier Moonwalk

Le 26 mai 1983, Michael Jackson est invité sur le plateau de NBC et réalise son premier Moonwalk. La terre entière est stupéfaite par ce pas de danse « lunaire ». Pourtant, le « King of Pop » n’est pas à l’origine du Moonwalk. Ce pas fut extrêmement populaire dans les années 30, Jackson l’a juste remis au goût de jour et rendu extrêmement populaire à travers la planète. D’ailleurs, il n’a jamais revendiqué être à l’origine du Moonwalk.

Appelé « Black slide » ou « Rétro-glissade », le Moonwalk est originaire de la France. Le premier à avoir fait ce mouvement est le mime français Etienne Decroux. Cependant, il se « contentait » de rester sur place afin de donner l’illusion de marcher sans réellement avancer.

4 – 1985 : une nuit pour enregistrer « We are the world »

Michael Jackson, Tina Turner, Bruce Springsteen, Bob Dylan, Diana Ross, Stevie Wonder, Lionel Richie,… se sont retrouvés dans un studio d’enregistrement situé à Los Angeles pour enregistrer en une nuit « seulement » (celle du 28 janvier 1985) le titre « We are the world ». Lancée par le collectif « USA for Africa », la musique qui a rassemblé plus de 40 artistes a permis de récolter plus de 75 millions de dollars. De l’argent qui a permis de lutter contre la famine en Afrique.

5 – 1987 : « Bad » amène Michael Jackson au sommet !

« Bad » est sans aucun doute l’album de Michael Jackson le plus populaire et ayant rencontré le plus grand succès, notamment commercial. Pourtant, à la base, ce septième album devait contenir un duo avec son rival, Prince. Prince va finalement refuser la collaboration. A l’époque, Prince est la nouvelle star montante, il est considéré par certains comme étant le nouveau « roi de la pop ». Une situation qui inquiète Michael Jackson, celui-ci rencontre une période compliquée dans sa carrière. Jackson veut changer les choses. Il est persuadé que les gens ne le considèrent pas comme un auteur mais simplement comme un chanteur, ce qui appauvrit son talent. Michael Jackson travaille son projet et décide de quasiment tout gérer lui-même. A sa sortie, l’album se vend à 30 millions d’exemplaires et le clip de « Bad » qui dure 17 minutes est réalisé par Martin Scorsese.

6 – 1993 : Michael Jackson accusé de pédophilie

Alors que Michael Jackson réalise un sans faute dans sa carrière. Des accusations vont ternir son image. En 1993, lors d’une séance chez le psy, un certain Jason Chandler proche du chanteur révèle les agressions sexuelles dont il aurait été victime par Michael Jackson. Il était mineur à l’époque des faits. Le chanteur lui aurait obligé à faire du sexe oral. Il aurait aussi été forcé de lui caresser les tétons pendant que Jackson se masturbait.

Pris dans la tourmente, Michael Jackson choisit de signer un accord financier avec les parents du jeune garçon. Un montant de 23 millions de dollars est versé à la famille afin d’éviter le procès. Néanmoins, d’autres enfants vont aussi témoigner et accuser le chanteur de faits similaires. En réalité, Jackson avait pour habitude de proposer à de jeunes garçons de les héberger dans sa grande maison située en Californie, de dormir avec eux et de les amener avec lui en tournée. Des accusations qui vont le suivre tout au long de sa carrière.

7 – 5 mars 2009 : c’est terminé !

« This is it » marque la fin de la carrière de Michael Jackson. Lors d’une conférence de presse à Londres, le chanteur de « Thriller » annonce mettre un terme à sa carrière à travers une résidence de 50 concerts à l’O2 Arena de Londres. Les fans s’arrachent les places et les billets sont vendus en quelques minutes. Il s’agit de la vente de billets la plus rapide de l’histoire de la musique. Il a suffit de moins d’une heure pour que les concerts affichent complets.

8 – 25 juin 2009 : cette fois-ci, c’est vraiment terminé…

En cette journée du 25 juin 2009, le monde entier découvre la nouvelle avec stupeur… Michael Jackson est décédé à l’âge de 50 ans dans sa maison à Los Angeles. Victime d’un arrêt cardiaque, il aurait succombé à plusieurs drogues que les médecins auraient retrouvé dans son corps, après l’autopsie. Depuis quelque temps, Michael Jackson se plaignait de problèmes d’insomnies. Alors son médecin, Conrad Murray, lui aurait donné une dose de propofol qui a pour objectif d’avoir un effet anesthésiant. Néanmoins, cette dose de médicament a été donnée sans indication médicale appropriée.

Conrad Murray a finalement été condamné pour 4 ans d’emprisonnement pour homicide involontaire, en 2011. Il finira par être libéré pour bonne conduite en 2013. Michael Jackson avait d’autres soucis de santé, puisqu’à sa mort, le chanteur ne pesait que 55 kilos. Il était considéré comme étant anorexique.

9 – 7 juillet 2009 : la terre entière rend un dernier hommage à Michael Jackson

Stars et anonymes ont tenu à lui rendre un dernier hommage. Le 7 juillet 2009, 11 000 personnes se sont retrouvées au Staples Center de Los Angeles pour assister à la cérémonie. Lieu dans lequel il répétait pour sa dernière tournée. Pour assister aux adieux, il fallait s’inscrire sur une liste. 1,6 millions de personnes ont tenté leurs chances pour assister à la cérémonie. Retransmise sur les télévisions du monde entier, 1 milliards de personnes à travers le globe étaient devant le poste. Dans le monde entier, des cérémonies ont été organisées comme à Hong Kong, Tokyo ou encore Berlin.

10 – 2010 : vivant après sa mort !

Une légende qui continue de vivre même après sa disparition. En 2010, un premier album posthume est disponible. Il se nomme simplement « Michael » et contient dix titres inédits, enregistrés avant sa mort. En 2014, surprise pour les fans, huit nouveaux titres inédits du chanteur sortent au sein d’un second album posthume, cette fois-ci nommé « X-Scape ». Prochainement, c’est un biopic sur le chanteur qui fera perdurer la mémoire du King of Pop.

A lire aussi : Hommage : Top 5 des titres incontournables de Michael Jackson

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéSorties

3 fêtes à ne pas rater avant la fin de l'été

ActualitéSanté

Faut-il se mouiller la nuque avant de se baigner ?

ActualitéFranceHistoire

5 éléments pour comprendre … qui était Olympe de Gouges

ActualitéInternational

C'est quoi exactement le “Secret Service” ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux