Sport

Newcastle : leçon d'un pillage à l'anglaise

Depuis le début du mercato hivernal, pas moins de quatre français ont signé à Newcastle United. Une spécialité propre aux Magpies depuis plus d’un an, initiée par les arrivées de Hatem Ben Arfa, Yoann Cabaye, Gabriel Obertan, ou encore de l’ex rennais, Sylvain Marveaux. Avec les récentes arrivées, le club anglais compte désormais neuf français dans son effectif, et se place comme la nouvelle « French team » outre-manche, bien au dessus d’Arsenal, anciennement réputé, qui compte « seulement » six français dans l’équipe (Laurent Koscielny, Abou Diaby, Olivier Giroud, Francis Coquelin, Bacary Sagna et Sébastien Squilacci). Pourquoi un tel effet de mode, pourquoi faire son marché en France dans notre chère Ligue 1 ?

Mathieu Debuchy, transfuge de Lille.

Mathieu Debuchy, transfuge de Lille.

« Newcastle est un club qui m’attire, et la présence de nombreux joueurs français dans le groupe sera plus facile pour l’intégration », voilà une des raisons qu’a tiré au clair Moussa Sissoko, le milieu international de Toulouse, lui aussi en instance de départ vers la maison Magpies. La Premier League est le championnat le plus attractif du monde, on ne peut se le cacher, mais du côté de Newcastle la raison du pillage du championnat de France vient, selon Christopher Atkins, journaliste sportif de ESPN, de « la qualité des centres de formation français, le niveau technique élevé des joueurs de Ligue 1 ainsi que la force de leur présence physique », une des réputations du championnat de France, « La Ligue 1 est le terreau parfait de la Premier League ». Une affirmation partagée par l’actuel entraineur des noirs et blancs, Alan Pardew, «Sur le plan technique, la qualité du football français apporte beaucoup ».

Après l’échec du dossier Loic Rémy, qui après s’être mis d’accord avec Newcastle a préféré rejoindre les Queens Parks Rangers (dernier de Premier League..), les dirigeants anglais ont fait craqué cet hiver, l’international espoir français de Nancy, Massadio Haidara, Mathieu Debuchy qui souhaitait rejoindre depuis l’été dernier son meilleur ami Yohan Cabaye, le dernier champion de France et néo-bleus Mapou Yanga-Mbiwa, et le bordelais Yoann Gouffran. Peut-on parler d’un choix uniquement sportif pour ces joueurs importés de Ligue 1 ? A l’heure actuelle, Newcastle est 16e de Premier League, et ne compte que deux petits points d’avance sur le premier reléguable, Reading. Louis Nicollin, président de Montpellier a fustigé la décision de son protégé Yanga-Mbiwa, « Si Mapou est un âne.. » et sa réaction est on ne peut plus compréhensible. En réalité, comme l’avancé le très sérieux « Guardian » cette semaine, par l’intermédiaire de sa journaliste Louise Taylor, la réalité est également financière pour les patrons de Newcastle, qui ne peuvent faire concurrence sur le marché de la Premier League. Un exemple concret, les Magpies veulent depuis près de six mois le défenseur de West Ham, James Tomkins et ne s’en cachent pas, mais la réalité est simple. Tomkins couterait au club près de 12 millions d’euros, alors qu’un joueur de Ligue 1 pour presque le même apport a pour valeur marchande environ un tiers de l’indemnité d’un joueur anglais, avec en plus un salaire plus bas. Question de logique, et de récession financière.

Cabaye, Ben Arfa, Gouffra, symboles du Newcastle de l'an passé.

Cabaye, Ben Arfa, Gouffra, symboles du Newcastle de l’an passé.

Reste que cette manœuvre tricolore n’est pas vraiment du goût des supporters légendaires des Magpies qui chaque week-end viennent vibrer dans les travers de St James Park. Le scepticisme grandit du côté des fans face à la montée grandissante de la colonie française au sein du vestiaire. On craint la perte de l’esprit britannique, si cher aux yeux des supporters anglais avec le fameux « fighting spirit », et les quasi-assuré divisions internes au groupe avec les francophones d’un côté, les autres de l’autre. Jusqu’où va s’arrêter le pillage des propriétaires des Magpies, dont Mike Ashley, est à la tête ? A ce rythme là, comme disait Jean-Luc Lemoine cette semaine, « ce sera plus simple à Newcastle d’intégrer directement la Ligue 1 ».

Related posts
À la uneActualitéFootSport

Ligue des Champions - 4ème Journée : Lyon ressort les crocs !

À la uneActualitéFormule 1Sport

Grand Prix des États-Unis : Lewi-six Hamilton un peu plus dans l'histoire !

À la uneActualitéBasketSport

NBA - Stephen Curry absent pour trois mois minimum

À la uneActualitéSportTennis

L'exploit Jérémy Chardy à Bercy!

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux