À la uneActualitéBrèvesFrance

14 Juillet : Le Président Macron hué et sifflé lors du défilé

C’est une image forte mais pas exceptionnelle qui marquera ce défilé du 14 juillet : le Président Macron est hué et sifflé lors de sa descente des Champs-Elysées.

Comme tous les 14 juillet, le traditionnel défilé de la Fête Nationale prend place sur les Champs-Elysées. Et au delà des fastes, de la présentation des troupes et de la présentation des innovations technologies, il y a des images dont on se passerait finalement volontiers. Des images qui sont malheureusement le lot de ces manifestations.

Alors que le Président Macron passait les troupes en revue en descendant les Champs-Elysées, on a très nettement pu entendre des hués, des sifflets et même des “Macron démission” sur le passage du Président de la République.

Les forces de l’ordre ont rapporté la présence de Gilets Jaunes au défilé dont Eric Drouet, gilets jaunes qui n’ont pas hésités à scander “Macron démission”. Les forces de l’ordre ont même tenté de disperser ces groupes.

Quelques heures plus tôt, le Président de la République avait publié un message à l’adresse des Français pour ce 14 Juillet 2019 :

Le 14 Juillet a une origine : la prise de la Bastille. C’était il y a 230 ans. Il a une signification : la conquête de la liberté par le peuple français. Pourtant, il a fallu attendre 1880 pour que le 14 Juillet, organisé autour du défilé militaire, devienne notre fête nationale. Depuis lors, ce défilé rassemble les autorités de l’État et les Français autour de leur armée, de ses emblèmes, drapeaux et étendards aux trois couleurs de la République et portant en lettres d’or les valeurs de nos soldats : Honneur et Patrie.

Chaque 14 Juillet, partout en France, la Nation réunie honore celles et ceux qui ont pour mission d’assurer par la force des armes la défense de la patrie et la protection de ses intérêts supérieurs. Elle exprime collectivement sa considération, son respect et sa confiance à ceux qui ont choisi l’état militaire et en acceptent la première des exigences : l’esprit de sacrifice, pouvant aller jusqu’au sacrifice suprême. Elle rend également hommage à toutes les forces qui, avec abnégation, assurent sa sécurité au quotidien.

Dans cette histoire, le défilé du 14 juillet 1919 a particulièrement marqué les Français, après plus de quatre années de souffrances et de bravoure, avec son cortège de morts et de blessés. Ouvert par la marche des mutilés et les gueules cassées, ce défilé rassemblait les armées alliées, qui avaient participé aux côtés des armées françaises à la victoire. Cent ans après, le panorama du défilé 2019 est bien différent car il épouse les urgences de notre temps et les priorités que j’ai fixées à notre défense.

Parmi ces priorités, une demeure au-delà du siècle : l’attention première aux blessés et leur accompagnement vers la reconstruction. La blessure est un risque inhérent au combat et à l’engagement militaire. Les soldats, marins et aviateurs blessés pour notre défense, quels que soient leur âge et leur blessure, ont des droits sur nous. Ils sont au cœur de la vie de nos armées et de nos préoccupations. Ils seront honorés dans le tableau final. Représentant l’avenir de notre société et témoins de sa solidarité, des adolescents du service national universel y seront associés.

L’innovation au service des opérations, levier majeur de la préparation de l’avenir décliné dans la loi de programmation militaire, sera un autre thème illustré, en introduction du défilé.

Enfin, j’ai tenu à mettre en avant notre irrévocable engagement européen en vue de consolider la sécurité de notre Nation et des peuples de notre continent. Jamais, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’Europe n’a été aussi nécessaire. La construction d’une Europe de la défense, en lien avec l’Alliance atlantique dont nous fêtons les 70 ans, est pour la France une priorité. Elle constitue le fil rouge de ce défilé. Agir ensemble et renforcer notre capacité à agir collectivement : tel est notamment le défi que l’Initiative européenne d’intervention, avec d’autres projets européens essentiels, veut relever. Que l’ensemble des nations européennes qui y participent et sont représentées aujourd’hui soient vivement remerciées. Car notre sécurité et notre défense passent par l’Europe.”

Crédit photo : AFP

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneTurf

Arc Trials : ultimes préparatoires pour le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... La part du soupçon, avec Kad Merad (TF1)

À la uneTout Pour Réussir

Grégoire Potton : « Le foot et la politique sont de vraies addictions ! »

BrèvesSéries Tv

France Télévisions annonce une nouvelle adaptation de L'île aux trente cercueils

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux