À la uneActualitéJeux olympiquesSport

5 choses à retenir des Jeux Paralympiques d’hiver

Pyeongchang

La cérémonie de clôture des Jeux Paralympiques de Pyeongchang en Corée du Sud s’est déroulée hier. L’Équipe de France repart avec les honneurs. Voici les 5 choses à retenir de cette olympiade d’Hiver.

 

Marie Bochet, mieux que Fourcade

Elle a survolé ces Jeux olympiques hivernaux. 4 médailles d’or lors de cette édition, 8 depuis le début de sa carrière. Marie Bochet était la reine de Pyeongchang. Vainqueur de la descente, du super-G, du slalom, et du slalom géant, elle devance Martin Fourcade et Jean-Pierre Killy dans l’histoire. « Beaucoup, beaucoup d’émotions. Je finis ces Jeux de la plus belle des manières. J’ai vraiment rempli tout ce que je voulais remplir dans ma carrière, et maintenant, ce n’est que du bonus », expliquait-elle, émue, sur France Télévisions hier.

 

Bouquet final pour la bannière tricolore 

En ce dernier jour olympique, les Français ont frappé fort. Deux médailles d’or qui se rajoutent à la belle moisson du team France. Hier, c’est l’équipe de relais en ski de fond qui a triomphé devant la Norvège. Elle était composée de Benjamin Daviet, Anthony Chalençon, Simon Valverde, Thomas Clarion et Antoine Bollet. Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes en situation de handicap, a félicité les vainqueurs de ce 4 fois 2,5 kilomètres. 
La journée a été complétée par Marie Bochet, qui clôture le compteur de médaille comme elle l’avait ouvert. Elle s’est imposée dans l’épreuve de slalom des dames dans la catégorie debout. 

 

Moisson de médailles : la France, 4e au classement des nations

La délégation hexagonale a battu le score de Sotchi ! Pour Christian Février, le directeur technique nationale de la Fédération handisport : « Le contrat est rempli. On s’était mis beaucoup de pression. » En effet, avec vingt médailles, dont sept en or, elle surpasse largement l’odyssée russe, où elle avait terminé cinquième avec douze médailles, dont 5 en or. Sur la quinzaine, les seuls à faire mieux sont les Etats-Unis, les athlètes russes courant sous bannière olympique, et le Canada. La France est quatrième, « c’est en train de relâcher et on va en profiter ». 

 

 

Benjamin Daviet, porte-drapeau de la cérémonie de clôture

Le natif d’Annecy a bien mérité de brandir le drapeau français dans le stade Olympique coréen. Fort de ces 5 médailles, dont 3 titres paralympiques, Benjamin Daviet a été désigné porte-étendard de la France pour la cérémonie de clôture.

 

 

Hommage à Stephen Hawking

« C’était un génie, un pionnier et une inspiration pour chacun d’entre nous » a déclaré Andrew Parsons ce dimanche. Le président de l’IPC, a tenu a honorer la mémoire de l’éminent scientifique, décédé mercredi à 76 ans des suites de la maladie de Charcot. Stephen Hawking avait participé à l’ouverture des Jeux Paralympiques de Londres en 2012. 
En attendant, Andrew Parsons a clôt une cérémonie spectaculaire. Entre musiques, sons, lumières et chorégraphies, le président de l’IPC a déclaré « le temps est venu de déclarer clos les Jeux Paralympiques d’hiver de Pyeongchang 2018 ». Rendez-vous dans 2 ans à Tokyo pour les JO d’été, et en 2022 à Pékin pour la prochaine olympiade d’hiver.

 

À LIRE AUSSI… Il est encore possible d’acheter des places pour la Coupe du Monde 

Related posts
À la uneSéries Tv

Le problème à trois corps : la série la plus ambitieuse de Netflix ?

À la uneCinéma

Halloween Ends : Michael Myers et Laurie Strode de retour dans une ultime bande-annonce

À la uneMédias

Star Academy : c'est pour quand le retour de l'émission ?

ActualitéPop & Geek

5 choses à savoir sur le jeu The Last Of Us

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux