Depuis ce matin, 568 448 billets sont remis à la vente par la FIFA. Un système du premier arrivé, premier servi à été mis en place jusqu’au 3 Avril. Spoiler : Il  faudra vous armer de patience.

Il reste 97 jours ! Dans 97 jours la planète football absorbera tous ses fans dans le triangle des Bermudes de l’écran de télévision. Mais pour ceux qui ne veulent pas assister au Saint Graal du sport depuis l’hexagone, il est encore possible d’imiter Tintin et d’aller au pays des Soviets. 
La Fédération Internationale entre dans la seconde partie de sa deuxième phase de vente, juste après que la vente par tirage au sort ne se soit achevée le 31 janvier dernier. 

 

Coupe du Monde

Aujourd’hui, plus d’une heure était nécessaire pour parvenir à l’interface de la FIFA (capture d’écran)

Courage

Pour prendre le large, enivré par les sirènes du ballon rond, il faut se rendre sur le site de la FIFA. L’instance rappelle d’ailleurs qu’elle est le seul point de vente légal s’agissant des places. Cependant, après l’inscription sur le registre du site, il faudra savoir raison garder, son calme conserver. Aujourd’hui, le temps d’attente était presque de deux heures.
 Il est possible de réserver pour tous les matchs, sauf pour Argentine-Islande, le match 7, et pour la finale. Pour certains matchs, les billets de catégorie 4 ne sont pas disponible à la vente internationale. La FIFA précise que ces sésames sont réservés aux résidents russes. 
Quelques conseils : réserver le plus tôt possible. La vente se fera très rapidement, la demande étant supérieure à l’offre. Pour les retardataires ou les malchanceux, il faudra attendre la phase de vente de dernière minute, à partir du 18 Avril. Bonne chance, et puisse le sort vous être favorable !

N’oubliez pas votre Fan ID

Les trésors mis en vente aujourd’hui s’arrachent aux 4 coins du globe. Devant la trop forte audience, les passe-droits restants ont étés octroyés par un notaire aux pays les moins favorisés après le premier tirage. Mauvaise nouvelle, la France ne fait pas parti des gagnants de cette deuxième répartition. 
Face à la vague de voyageurs internationaux, les autorités russes ont rappelé que tout privilégié ne devait pas oublier de demander son Fan ID. Le document d’identité officiel émis pour les spectateurs en transit pour la nation des Tsars est disponible dès lors que l’intéressé reçoit par courriel la confirmation d’attribution de leur billet. 

Il est en tout cas obligatoire pour rentrer dans les stades, ce dernier donne également accès aux avantages et services fournis par le pays hôte. Et ce serait dommage de finir votre campagne russe comme ça, «pas ça, pas vous, pas maintenant, pas après tout ce que vous avez fait » pour y aller.

À LIRE AUSSI… Que peut-on attendre de la Coupe du Monde 2018 ?