Economie

5 conseils pour des maisons plus “safe” ou économiques

On est tous en recherche de bons plans qui peuvent nous permettre de nous sentir mieux chez nous, voire même de faire quelques économies.

Refaire l’isolation de son habitat

Au delà de l’effet sur la planète d’un bon isolement de nos maisons, c’est aussi un bon effet sur notre portefeuille. Une déperdition d’énergie entraîne une augmentation de nos factures visant à rafraichir ou chauffer notre milieu de vie. L’importance d’une bonne isolation est donc primordiale. Une bonne isolation du toits ou des murs extérieurs peut éviter une perte de 50% de la chaleur. Evidemment, refaire l’isolation de sa maison peut s’avérer couteux, de 15 à 80€ /m2 selon les matériaux choisis. La laine de verre ou la fibre de bois peuvent se révéler comme étant le meilleur choix. Faites un test pour voir si vous êtes éligible aux aides ! Dans ces temps où le prix des sources d’énergie monte en flèche, il n’y a pas de petits économies.

Eviter les fuites d’eau

On parle de déperdition de chaleur et d’isolation, mais la facture peut aussi très vite grimper par des fuites d’eau dont on ne rend pas compte qu’elles sont là, mais qui pourtant pèse sur le budget quand on les ajoute. Sans compter la fuite d’eau qui peut entraîner des inondations et autres dégâts des eaux. Il vaut mieux réagir en amont qu’attendre la catastrophe. On trouve des détecteurs de fuite qui peuvent éviter bien des désagréments. Placés dans toutes pièces où un dégât peut survenir, ils “détectent très tôt les fuites et vous permettent ainsi de réagir rapidement“. Certains appareils vous avertissent même, via une application sur votre téléphone, qu’une inondation est en train de survenir. Quand on est absent un peu longtemps de sa maison (pour cause de vacances par exemple), c’est un outil qui peut vous sauver la mise !

Détecteur de fumée

La loi impose qu’un détecteur de fumée soit présent à tous les étages d’un logement, de préférence dans le couloir près des chambres. Même s’il ne sert pas, le détecteur de fumée n’a pas une durée de vie infinie. Une date indiquant quand le changer est présente sur le boitier. N’hésitez pas non plus à la changer quand le “défaut pile” apparaît. Ce n’est pas un gadget mais bien un outil qui peut sauver des vies. En cas de sinistre, s’il est avéré qu’il n’y avait pas de détecteur de fumée, la responsabilité pourrait être plus grande.

Récupérateur d’eau de pluie

Voilà un autre moyen de faire non seulement des économies mais de limiter son impact sur la planète. Equiper votre maison d’un récupérateur d’eau de pluie ou d’une citerne.
En récupérant l’eau de pluie, vous vous rendez plus autonome et vous tendez à être vraiment éco-responsable. Avec cette eau stockée et réutilisée, vous pourrez avoir accès à autant de tâches que lorsque vous puisez dans de l’eau potable : “arrosage, irrigation, abreuvement, eau de lavage, réserve d’eau, refroidissement de machines…“. Si un temps, la simple question de faire des économies jouait, une conscience écologique se développe aujourd’hui chez tout un chacun, entraînant des mutations non négligeables dans les comprtements.

Finis les produits chimiques, place au compost

Fini les engrais qui abîment la planète pour prendre soin de votre jardin, utiliser un composteur pour recycler les déchets verts du jardin ou de la maison. Vous pourrez ensuite les réutiliser pour entretenir vos plantations… que vous aurez par ailleurs arrosé avec l’eau de pluie récupérer. Tout est lié !

A lire aussi : Smart Home : des technologies intelligentes pour votre maison

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéEconomieFrance

Qu’est-ce qu’on appelle des « superprofits » ?

À la uneEconomieFranceSociété

Fin des 38 euros en tickets-restaurant : qu'est-ce que ça change ?

Economie

Immobilier en France : comment gérer votre projet ?

Economie

Alexander Studhalter : acheter en France pour des non-européens

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux