À la uneActualitéFrance

Six tonnes de cannabis saisies à Marseille

« La plus importante saisie de drogue effectuée par la police depuis 2011 » a été saluée hier par François Hollande, alors en visite officielle dans le Var. Trois hommes ont été interpellés, a annoncé Bernard Cazeneuve.

L’opération, orchestrée par l’Office Central pour la Répression du Traffic Illicite de Stupéfiants (OCRTIS) en collaboration avec la police judiciaire marseillaise, a mobilisé vingt policiers, après des mois de préparation.

Profitant d’une transaction de 150 kg entre deux personnes, la police a également remonté la piste jusqu’à une villa à Vitrolles. C’est là qu’une troisième personne a été arrêtée, et la majeure partie du butin saisie. Une moitié de la drogue était de qualité moyenne, de 1500 à 2000 euros le kilo, et l’autre moitié était une variété de cannabis recherchée, évaluée à 4000 euros le kilo. Une belle saisie pour la police donc.

La drogue avait transité par le Maroc avant de passer par l’Espagne, puis de rejoindre la France. Une collaboration entre les services de police des trois pays a permis de suivre la marchandise jusqu’à sa destination finale, dans la villa marseillaise.

Lire aussi : Du cannabis pour réparer les os

« Un coup porté au trafic »

François Hollande et Bernard Cazeneuve devant la résine de cannabis saisie dans les Bouches-du-Rhône le 27 juillet 2015 / Crédit : BERTRAND LANGLOIS / AFP

François Hollande et Bernard Cazeneuve devant la résine de cannabis saisie dans les Bouches-du-Rhône le 27 juillet 2015 / Crédit : BERTRAND LANGLOIS / AFP

Une telle quantité de drogue en un même endroit tend à faire de cette villa un « point de stockage intermédiaire privilégié par une équipe probablement en fonction des ramifications à suivre. Peut-être une redistribution sur les quartiers marseillais, une possible montée en Ile-de-France d’une autre partie, et peut-être aussi un acheminement vers un pays étranger, du côté de la Côte-d’Azur », pour Patrick Laberche, chef de l’OCRTIS. Poursuivant sa pensée, il affirme que cette saisie représente « un coup porté au trafic, un coup économique ».

La plus grosse saisie de cannabis remonte à 1999 à Boulognes-sur-Mer, avec la quantité astronomique de 23,5 tonnes de drogue confisquées par la police.

Related posts
À la uneActualitéEmissions

"Tout compte fait" : le scandale du suremballage des colis

À la uneActualitéInternationalSanté

Un Téléthon pour le climat récolte plus de 2 millions d'euros

À la uneActualitéFootSport

PSG-Real : un choc mais aussi une cascade de blessures

À la uneActualitéFrancePolitique

Quand Emmanuel Macron utilise une application pour surveiller ses ministres

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux