À la uneActualitéInternational

Après une panne mondiale, Facebook, Instagram et WhatsApp se remettent à fonctionner

Facebook panne

Lundi, sur les coups de 18 heures, une panne mondiale a rendu impossible l’accès aux réseaux sociaux Facebook, WhatsApp et Instagram à des millions d’utilisateurs.

Cette adresse est introuvable“, “Ce site est inaccessible“, voici les messages d’erreurs qui s’affichaient sur les téléphones du monde entier lundi en fin d’après-midi. Pendant plus de six heures, personne ne pouvait se rendre sur Facebook, Instagram et WhatsApp à cause d’un énorme “bug” mondial. La raison ? “Un changement de configuration défectueux” des serveurs selon un communiqué de la société de Marck Zuckerberg, PDG de Facebook. C’est seulement dans la nuit de lundi à mardi, vers 00h30, que l’entreprise a indiqué sur son compte Twitter le retour à la normale de ses applications et services : “À l’immense communauté de personnes et d’entreprises du monde entier qui dépendent de nous : nous sommes désolés. Nous avons travaillé dur pour restaurer l’accès à nos applications et services et sommes heureux d’annoncer qu’ils reviennent en ligne maintenant. Merci de nous accompagner“.

Selon plusieurs experts en cybersécurité, plusieurs milliards de personnes ont été potentiellement affectées par cet incident, dont les employés du groupe eux-mêmes. “Les employés n’ont pas pu entrer dans les bâtiments ce matin alors même qu’ils voulaient commencer à évaluer l’étendue de la panne parce que leurs badges ne fonctionnaient pas” rapporte une journaliste du New York Times.

Une panne aux lourdes conséquences

Il s’agit de la panne “la plus importante jamais observée” d’après le site Downdectetor. Malgré le fait que l’accès à ces réseaux a été coupé seulement pendant une soirée, les séquelles financières sont accablantes pour le groupe. Le cours de l’action Facebook, une des plus importantes capitalisation de Wall Street, a chuté de près de 6 % durant la panne, évaluant les pertes à 7 milliards de dollars en à peine quelques heures.

Cours de l’action en bourse Facebook au 05/10/2021 à 11h30 – Capture d’écran Google

Quant à Marck Zuckerberg, il se situe désormais à la 5ème place des hommes les plus fortunés au monde. L’événement d’hier soir lui aura coûté une place au classement, passant derrière Bill Gates, le fondateur de Microsoft.

Facebook dans l’embarras

La plateforme aux trois milliards d’utilisateurs par mois traverse l’une des pires crises depuis deux semaines, à cause de récentes révélations d’une lanceuse d’alerte. En effet, Frances Haugen, ancienne ingénieure chez Facebook, a fait fuiter de nombreux documents internes qu’elle a transmis au Wall Street Journal. Ces derniers affirment que l’entreprise effectue des recherches depuis trois ans sur Instagram afin d’en déterminer les effets sur les adolescents. On y retrouve également des études évoquant les liens entre la légende du corps féminin idéal véhiculée par de nombreux contenus sur les réseaux et les risques pour la santé mentale des adolescentes complexées.

Dans l’émission “60 minutes” diffusée sur CBS, la lanceuse d’alerte est aussi revenue sur la période des élections présidentielles américaines de novembre 2020, quand Facebook avait modifié ses algorithmes pour contrer les “fakes news”. Selon elle, le groupe donne “la priorité au profit plutôt qu’à la sécurité” puisqu’à la fin des élections, le groupe a reconfiguré ses algorithmes comme auparavant.

À lire aussi : L’algorithme de Facebook serait-il raciste ?

About author

Apprenti journaliste en quête d'expériences en tout genre
Related posts
À la uneSanté

Pilule contre le Covid 19 : qu'est ce que le "molnupiravir" ?

À la uneActualitéEnvironnement

Coca-Cola, numéro 1 des entreprises les plus polluantes au monde

À la uneCinéma

Michael, Jason, ou Freddy : avec quel ami passer la meilleure soirée d'Halloween ?

À la uneFranceMédias

Eric Zemmour face à une femme voilée : "enlevez-le si ce foulard n'a pas d'importance !"

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux