A Neuilly-sur-Seine, l’Ecole des agents de joueurs de football (EAJF) forme chaque année 300 élèves au métier d’agent.

Comment devient-on agent ?

Etre agent de joueur de football n’est pas donné à tout le monde. Pour pouvoir exercer ce métier, il faut une licence délivrée par la Fédération française de football (FFF). L’examen de passage est « de plus en plus complexe » selon Me Bringard, professeur de droit sportif à l’EAJF. C’est pourquoi, l’école des agents de joueurs de football prépare chaque année des étudiants à ce test.

Sidney Broutinovski, fondateur de l’école, a lui-même étudié dans une école d’agent mais la formation proposée ne le satisfaisait pas. En 2009, il a donc décidé de créer « l’école qu’il aurait voulu avoir ».

Cette école propose différentes formations : multimodale, cours du soir ou encore e-learning. Pour M. Broutinovski la majorité du cursus se concentre sur le droit : « En réalité on parle peu de foot. C’est 90 % de juridique. »

tex

Quels sont les critères d’entrée ?

L’école ne recherche pas de profils spécifiques, ce qu’elle veut ce sont des élèves motivés comme l’explique M. Broutinovski : « C’est un métier humain. Ce n’est pas parce que l’on a un bac +5 que l’on va être forcément bon. »

L’EAJF reçoit entre 2000 et 3000 demandes annuelles parmi lesquelles 300 dossiers sont sélectionnés. La sélection se fait d’abord en remplissant un dossier d’inscription puis en passant deux entretiens téléphoniques.

Un agent de football combien ça gagne ?

Un agent gagne un pourcentage sur le salaire annuel de son joueur. Il peut avoir plusieurs joueurs dans son portefeuille et cumuler les revenus.

Contrairement à ce que le grand public pense, l’agent ne gagne pas d’argent sur le montant du transfert de ses joueurs, sauf dans certains transferts très importants.

Il faut également savoir que le pourcentage de revenu d’un agent est plafonné à 10 % du salaire annuel de son joueur. Donc un agent qui signe un joueur dont le salaire annuel est de 100 000 euros, gagnera 10 000 euros. L’agent doit néanmoins réinvestir une partie de cet argent dans ses déplacements qui représente la majorité de ses dépenses.

A lire aussi : Ronaldinho : retour sur la carrière d’un génie du ballon rond

Quels sont les débouchés ?

Une fois la licence d’agent délivrée, plusieurs options s’offrent à l’étudiant. Il peut créer sa propre structure comme l’a fait Alfonso Stellittano ancien élève de l’école et fondateur de Sport Talent Agency : « Ça me plaisait de travailler seul et avec des joueurs qui me correspondent. »

Une autre option est de démarrer à plusieurs le métier d’agent. Les élèves peuvent se lancer avec des camarades.

Enfin, ils peuvent intégrer une structure déjà existante. Des cabinets d’agents recrutent dans toute l’Europe.

Dès l’année prochaine, l’EAJF ouvrira ses portes à 50 élèves supplémentaires grâce à la création d’un bachelor en management de carrière sportive et d’une formation élite.

tex