Séries Tv

Mais c’est qui déjà… Winona Ryder ?

Alors que Netflix s’apprête à mettre en ligne le 15 juillet sa nouvelle série originale Stranger Things, hommage enamouré de ses auteurs au ciné des années 80, retour sur son héroïne, Winona Ryder, au parcours pour le moins atypique.

Situé à Hawkins dans l’Indiana dans les années 80, Stranger Things suit les recherches d’un jeune garçon disparu soudainement, dans des circonstances très suspectes. Sa mère (Winona Ryder) se lance dans une enquête sur sa disparition avec les autorités locales. Peu à peu un mystère extraordinaire se dévoile, impliquant des expériences gouvernementales secrètes, des forces surnaturelles terrifiantes, et une petite fille très étrange. Véritable lettre d’amour aux classiques des années 80 devenus cultes pour toute une génération, Stranger Things relate le passage à l’âge adulte de trois garçons, qui plonge cette communauté tranquille du Midwest dans un monde mystérieux aux apparences trompeuses… [youtube id=”XWxyRG_tckY”]

On retrouve au casting Winona Ryder (Joyce Byers), Matthew Modine (Dr. Brenner), David Harbour (Chief Hopper), Charlie Heaton (Jonathan Byers), Natalia Dyer (Nancy Wheeler), Millie Brown (Eleven), Finn Wolfhard (Mike Wheeler), Caleb McLaughlin (Lucas Sinclair), Gaten Matarazzo (Dustin Henderson), et Cara Buono (Karen Wheeler).

C’est le 29 octobre 1971 que Winona Laura Horowitz voit le jour dans le Minessota. A 12 ans, la jeune fille intègre l’American Conservatory Theatre de San Francisco et c’est en 1986 qu’elle obtient un second rôle dans Lucas de David Seltzer.
Dès l’année suivante, Daniel Petrie l’engage dans Square Dance mais son destin va s’accélérer quand Tim Burton l’embauche sur Beetlejuice aux côtés notamment de Mickael Keaton. Incontestable succès critique et commercial, ce film lance la carrière de Winona Ryder sur l’autoroute du succès. Elle choisit pourtant des personnages inattendus pour ses films suivants. Dans Fatal Games avec Christian Slater, un thriller qui sera un échec malgré de bonnes critiques, et Great Balls of Fire, où elle interprète la jeune cousine et future épouse de Jerry Lee Lewis. Un rôle controversé mais également accueilli par de bons retours critiques. Mais c’est une nouvelle fois Tim Burton qui va jouer les bonnes fées en la choisissant pour donner la réplique à Johnny Depp dans le somptueux Edward aux mains d’argent. On la retrouve ensuite avec Cher et Christina Ricci dans Les Deux Sirènes avant qu’elle ne décroche un rôle dans Le Parrain 3. Désormais ultra célèbre, la comédienne a accès à tout le gotha hollywoodien.

Ses années 90 lui valent d’apparaître dans des films prestigieux mais qui ne rencontrent pas tous un succès public, mais elle se frotte à certains grands maîtres du cinéma contemporain (Coppola dans Dracula, Scorsese dans Le temps de l’innocence, Al Pacino dans Looking for Richard, Jean-Pierre Jeunet dans Alien la résurrection, Woody Allen dans Celebrity). Mais le miroir aux alouettes d’Hollywood est parfois cruel. En décembre 2001, la comédienne est prise en flagrant délit de vol à l’étalage dans un grand magasin. Elle écope de trois ans de liberté conditionnelle et également d’heures de travaux d’intérêt général ainsi que d’une amende. Pour se soustraire aux divers troubles qui la handicapent  (addiction aux médicaments, dépression, débauches diverses), elle se fait interner de son plein gré dans une clinique psychiatrique. Mais le milieu du cinéma a autant de mémoire que la dent dure et ce dérapage va lui coûter cher. Son retour au premier plan est difficile et son parcours se fait avec des cinéastes confirmés mais souvent moins prestigieux que pendant ses années dorées et ses choix sont parfois plus hasardeux. Malgré tout, Winona Ryder prend des risques. Pendant près de dix ans jusqu’en 2009, elle va enchaîner des films mineurs ou qui ne trouveront pas les faveurs du public. On la verra dans le Star Trek de J.J Abrams et elle tient un petit rôle dans Black Swan, mais son étoile a pâli, elle qui avait Hollywood à ses pieds dans les années 90 et ce ne sont ni ses rôles dans The Iceman ou dans Homefront qui redorent son blason, même si ce retour sur le devant de la scène n’est pas négligeable.

Comme souvent pour des comédiens en manque de réussite au cinéma, les séries TV ressemblent à une planche de salut. Winona Ryder qui est apparue dans Friends ou a fait une voix dans Les Simpson n’a jamais jusqu’à présent rencontré un rôle à la télévision qui transcende son talent. On l’a vue l’an dernier dans la mini-série de David Simon, Show me a hero, mais c’est dans Stranger Things dont les premières images sont extrêmement alléchantes que la comédienne est très attendue. Cette nouvelle série Netflix sera-t-elle l’oeuvre qui permettra à l’actrice jadis adulée de retrouver un standing comparable à son lustre d’antan? Réponse à partir du 15 juillet.

Crédit: Netflix

About author

Journaliste pôle séries et La Loi des Séries, d'Amicalement Vôtre à Côte Ouest, de Hill Street Blues à Ray Donovan en passant par New york Unité Spéciale, Engrenages, Une famille formidable ou 24, la passion n'a pas d'âge! Liste non exhaustive, disponible sur demande!
Related posts
BrèvesSéries Tv

Black and white : une mini série en tournage au Sénégal (France 3)

La Loi des SériesSéries Tv

Le bazar de la charité : "L'idée est de vivre l'incendie du bazar autour des personnages" | La loi des séries #334

À la uneLa Loi des SériesSéries Tv

La loi des séries s'la raconte : Goldorak, ce qui se cache derrière la VF de la série | La loi des séries #333

BrèvesSéries Tv

Vampires : Netflix dévoile le casting de sa prochaine série française

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux