ActualitéLittératureSéries Tv

C’est quoi “Fortune de France”, la saga littéraire de Robert Merle bientôt en série ?

La saga de romans à succès « Fortune de France » va être adaptée par France Télévision. En six épisodes de 52 minutes, la série réalisée par Christopher Thompson (Tout là-haut, Bardot) sera diffusée à la rentrée sur France 2, avec Nicolas Duvauchelle (Polisse, Cœur Noirs) dans le rôle principal.

La saga littéraire culte : « Fortune de France »

Ecrit par Robert Merle, « Fortune de France » est le premier volume d’une saga de treize romans historiques sur le début de la Renaissance. Dans un climat de bouleversements, l’histoire prend place en 1547 au cœur des guerres de religion. Ecrit de 1977 à 2003 les treize ouvrages sont rédigés en vieux français simplifié. On y suit Pierre de Soriac, jeune noble d’une famille protestante, le lendemain de la mort de François Ier. On découvre donc à travers les yeux du personnage principale, tous les événements qui ont chamboulé cette époque comme : le massacre de la Saint-Barthélemy.

A lire aussi : Séries historiques : le nécessaire mensonge de la fiction (vl-media.fr)

 Véritable succès, le roman connaitra une renommée dès son premier volume et atteindra un million de ventes en France.

Fortune de France

Qui était Robert Merle ? 

Né en Algérie en 1908, d’un père officier qu’il verra mourir à l’âge de six ans, il est contraint avec sa famille de retourner en France en 1918. Dans une situation précaire depuis la mort de son père, cela n’empêchera pas Robert Merle de se former dans les classes préparatoires parisienne où il sortira doctorant de littérature et agrégé d’anglais. Il exerce comme professeur dans plusieurs lycées de France, notamment à Neuilly-sur-Seine ou il côtoie Jean-Paul Sartre, enseignant lui aussi. 

Mobilisé en 1939, sa connaissance de la langue anglaise lui permet d’être agent de liaison avec l’armée britannique. Il est capturé à Dunkerque et est fait prisonnier jusqu’en 1943. Il raconte cette expérience dans son premier roman Week-end à Zuydcoote qui lui permettra d’obtenir le prix Goncourt en 1949. Ensuite maitre de conférences à l’université, directeur d’une troupe de théâtre et membre actif du parti communiste français, Robert Merle se consacre à sa passion première : l’écriture. Au cours de sa vie il publiera 24 ouvrages dont les treize romans de la saga Fortune de France. Marqué par sa captivité pendant la guerre, le romancier abordera souvent les thèmes de la guerre, toujours avec un aspect autobiographique. 

L’adaptation en série

Portée à l’écran par Christopher Thompson, la série se veut familiale et fédératrice. L’objectif pour son réalisateur à travers « Fortune de France » est de questionner la France d’aujourd’hui à travers celle d’hier. Félicité pour ses personnages attachants et sa fidélité historique, la saga questionnait déjà la place des femmes à travers la société, la religion ou bien la violence. 

A lire aussi : On regarde ou pas ? Bardot, la mini série événement (vl-media.fr)

Tourné dans le Périgord pour des prises de vues natures, Nicolas Duvauchelle (Jean de Siorac), Lucie Debay (Isabelle de Caumont), Guillaume Gouix (Jean de Sauveterre), Grégory Fitoussi (Bertrand de Fontenac) font revivre à l’écran cette saga culte pour une diffusion en septembre.

Périgord noir, 1557. Les guerres de Religion menacent la France. Derrière les remparts du Château de Mespech, cerné par un monde dangereux, hostile et intolérant, la famille Siorac se bat pour sa survie et ses convictions. Jean, le père est contraint de renouer avec la violence pour défendre son idéal.
Isabelle, la mère se bat pour exister dans un monde où les hommes font la loi. Pierre et François, les fils, entrent brutalement dans l’âge adulte, déchirés comme leur pays entre la foi protestante de leur père et la ferveur catholique de leur mère.

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéSorties

3 fêtes à ne pas rater avant la fin de l'été

ActualitéSanté

Faut-il se mouiller la nuque avant de se baigner ?

ActualitéFranceHistoire

5 éléments pour comprendre … qui était Olympe de Gouges

ActualitéInternational

C'est quoi exactement le “Secret Service” ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux