À la uneFrancePolitique

Législatives : pourquoi le RN veut la majorité absolue à l’Assemblée nationale ?

Aux alentours de 20h, ce dimanche 30 juin 2024, le Rassemblement national a remporté 33,14% des voix lors du premier tour. A la deuxième place, le Nouveau Front Populaire remporte 27,99% des voix. Les deux partis réclament la majorité absolue afin d’accéder à la cohabitation avec le président de la République Emmanuel Macron.

Suite aux résultats du premier tour des élections législatives qui classent le Rassemblement National en tête du scrutin avec 33,14% des voix, Marine Le Pen a pris la parole depuis Hénin-Beaumont. La fille de Jean-Marie Le Pen a insisté sur le fait d’obtenir une majorité absolue à l’Assemblée nationale : « Il nous faut une majorité absolue pour que Jordan Bardella soit, dans huit jours, nommé Premier ministre par Emmanuel Macron. ». Le Rassemblement national souhaite éviter la majorité relative.

Dans le cas d’une majorité relative

Pour obtenir la majorité absolue à l’Assemblée nationale, le parti en tête des élections législatives doit obtenir 289 sièges au sein du Palais Bourbon. Si ce n’est pas le cas, le parti ayant obtenu le plus de députés dans l’Hémicycle obtiendra « la majorité relative ». Dans ce cas, le pays peut rapidement devenir « ingouvernable ». Pour faire voter les lois, il faudra au parti en question, convaincre les autres partis de se rallier à son projet. Si, la majorité manquante ne rejoint pas le parti lors du vote, il faudra miser sur l’abstention des autres partis politiques.

Dans le cas d’une majorité absolue

L’Assemblée nationale représente 577 députés, pour avoir la majorité absolue, il faut obtenir 289 sièges au sein de l’Hémicycle. Si, le Rassemblement national obtient la majorité absolue, le président de la République va devoir « cohabiter » avec un parti adversaire. C’est ce qui s’appelle « la cohabitation ». En cas de cohabitation, le président de la République va s’effacer derrière le Premier ministre qui aura « champ libre » pour faire voter ses projets de loi.

Cependant, le président de la République garde le pouvoir de choisir certains ministères même en cas de cohabitation. Emmanuel Macron va donc pouvoir « élire » le ministre de la Défense et le ministre des Affaires étrangères.

Que risque-t-il de se passer le 7 juillet prochain ?

De nombreux instituts de sondage ont donné les dernières estimations concernant le second tour des élections législatives. Selon Elabe et Opinion Way, le Rassemblement national pourrait obtenir entre 250 et 310 sièges à l’Assemblée nationale. Cependant, IPSOS estime que le RN pourrait obtenir moins de sièges. Entre 230 et 280 députés.

Du côté du Nouveau Front Populaire, selon l’institut IFOP, le NFP pourrait remporter au maximum 200 sièges au sein de l’Assemblée nationale. Néanmoins, d’après un autre sondage de Elabe, ils pourraient avoir minimum 115 députés et maximum 145 pourraient siéger au Palais Bourbon.

A lire aussi : EN DIRECT | Législatives 2024 : Suivez les résultats du premier tour

About author

Journaliste
Related posts
À la uneCinémaPop & Geek

La bande annonce du nouveau Captain America est sortie

À la uneCinéma

Titane sur Netflix : pourquoi le film de Julia Ducournau a choqué la Croisette ? 

À la uneMusique

5 choses à savoir sur le nouvel album d’Eminem

À la uneJeux Olympiques Paris 2024Sport

Jeux Olympiques 2024 : quelles sont nos grandes chances de médailles ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux