À la uneActualitéPop & Geek

C’était il y a 25 ans … la création de la franchise Pokémon

25 ans déjà se sont écoulés depuis que Salamèche, Bulbizarre et Carapuce sont sortis de l’imagination de Satoshi Tajiri.

“Attrapez les tous!”. Ce slogan désormais connu de tous est le reflet de l’immense succès de la franchise japonaise Pokémon, contraction de Pocket Monsters. Comptabilisant plus de 30 milliards de cartes et 350 millions de jeux vendus, elle n’a cessé de battre des records. En 8 génération de Pokémon, Satoshi Tajiri, fondateur de la franchise, a su implanter sa création aux quatre coins du monde. Le concept est simple et terriblement efficace: des créatures de plusieurs types qui combattent et évoluent avec l’expérience. Avec les quelques 95 milliards de dollars engrangés depuis sa création, Pokémon est la franchise la plus rentable de tous les temps. Retour sur ces petits êtres qui se sont introduits dans la paysage de la pop-culture et qui y règnent désormais en maîtres depuis un quart de siècle.

Des jeux vidéos à foison

L’histoire de Pokémon débute par deux jeux: Pocket Monsters Vert et Pocket Monsters Rouge, tous deux sortis sur Game Boy au Japon en 1996. Nous incarnons un personnage qui va voyager de ville en ville dans la région de Kanto pour affronter des arènes, combattre des dresseurs et capturer des Pokémon. Les deux objectifs ultimes: attraper les 150 Pokémon et vaincre toutes les arènes pour devenir Maître Pokémon. Cela marque le début d’un impact énorme dans le monde du jeu vidéo. Le duo de jeux sort en 1998 en Amérique du Nord puis en 1999 en Europe sous le nom de Pokémon. Un réel phénomène de société démarre: la Pokémania.

Au total, 30 millions d’exemplaires sont vendus, un chiffre énorme pour une première série de jeux. Depuis, 32 autres jeux vidéo sont sortis, la plupart du temps sous le modèle d’un duo. Plus de 350 millions d’exemplaires se sont écoulés et ce n’est pas prêt de finir. La franchise sait se réinventer et a pu le confirmer lors de la sortie de Pokémon Go en 2016. Le jeu pour smartphone en réalité augmentée, qui nous permet d’attraper des Pokémon dans notre, a connu un énorme succès l’année de sa sortie.

Nintendo par ailleurs a déjà annoncé la sortie future de trois jeux: Pokémon Diamant Étincelant et Perle Scintillante pour fin 2021 et Légende Pokémon: Arceus pour début 2022. 

Une série, des mangas et des films cultes

La Pokémania du début des années 2000 ne se résume pas qu’aux jeux vidéo. Créée au Japon en 1997, un an après la sortie du premier duo de jeu, elle a été diffusée à l’étranger dès 1998. On y suit le jeune Sacha, originaire de la ville de Bourg Palette. Celui a la même ambition que les joueurs du jeu: devenir Maître Pokémon. Avec son fidèle allié Pikachu, il va parcourir le monde et défier, entre autres, la Team Rocket. 23 saisons et plus de 1 000 épisodes sont déjà disponibles et la série n’est pas encore terminée.

Pokémon, c’est aussi 20 longs métrages tournés. Le premier, Pokémon, le film : Mewtwo contre-attaque a fait plus de 2,2 millions d’entrées rien qu’en France en 2000. Cependant, un bon nombre n’est pas sorti en France et il faut se contenter d’une version japonaise.

Les mangas, typiques de la culture japonaise, ne sont pas exemptés des aventures de Sacha et de ces petits monstres. 3 millions d’exemplaires du premier manga, Pocket Monsters, ont été écoulés au Japon, signe d’un grand succès. Seuls trois ont passé les barrières de la langue et ont été traduits en français.

Les indémodables carte à jouer et à collectionner

Comment parler de Pokémon sans parler des cartes. Elles ont envahi les cours de récréations et colonisent désormais les tendances YouTube. Avec 30 milliards de cartes vendues depuis leur création en 1996, cela en fait un des plus grands succès de la compagnie. Sorties des frontières du pays du soleil levant en 1999, elles n’ont cessé d’être populaires. Même si elles peuvent être jouées, la plupart des possesseurs les collectionnent.

Certaines de ces cartes valent même très cher. Le YouTuber Michou a par exemple ouvert sur YouTube une boîte de 1999 à plus de 50 000 euros. L’Américain Logan Paul lui, avoue avoir déboursé plus de 2 millions d’euros pour peaufiner sa collection. Une réelle tendance s’est faite voir depuis le premier confinement de mars 2020. Le nombre de cartes Pokémon vendues sur eBay a augmenté de plus de 574 % entre 2019 et 2020. La valeur dépend de l’état et de la rareté de la carte. Des entreprises chargées d’expertiser les cartes, comme PSA, ont alors profité de ce boum en prenant énormément de valeur. Le record de la carte la plus chère a même été battu, un Dracaufeu première génération de 1999 vendu pour 418 000 euros le 21 février 2020.

25 ans, ça se fête !

Passer le quart de siècle est un événement, The Pokémon Company ne l’a pas manqué. De nombreux artistes ont été convié à la fête pour un événement musical, P25: la musique. Le chanteur Post Mallon a réalisé un concert virtuel fin février. Un clip de Katy Perry est sorti il y a deux semaines, dans lequel elle fête l’anniversaire de la franchise avec un certain Pikachu. Des collections spéciales de produits dérivés vont sortir tout au long de l’année, comme les cartes en collaboration avec McDonald’s. En effet, l’enseigne de burger a offert un paquet de cartes Pokémon spécial 25 ans pour chaque achat de Happy Meal. La compagnie va encore annoncer d’autres surprises pour cet événement qui va durer toute l’année 2021.

Katy Perry, “Electric”
About author

Rédacteur VL Média et étudiant à l'École d'Histoire de La Sorbonne.
Related posts
ActualitéHistoireInternational

Crise des céréales : c’est quoi l’Holodomor ?

À la uneInternational

Attaque du Capitole : que retenir des déclarations de cette ex-collaboratrice de Trump ?

À la uneInternationalsociété

Le chanteur R.Kelly condamné à 30 ans de prison

À la uneFranceSociété

Salah Abdeslam : perpétuité incompressible pour le survivant du commando du 13 novembre 2015

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux