À la uneInternational

Charles III : quelles sont les obligations d’un roi au Royaume-Uni ?

droits et devoir du nouveau roi Royaume Uni Charles III Elizabeth II

Proclamé roi samedi dernier, Charles III a succédé à sa mère, Elizabeth II, très populaire auprès du peuple britannique. À 73 ans, l’ancien Prince de Galles est définitivement installé à la tête de la monarchie britannique où il exerce ses pouvoirs et répond à ses devoirs. Mais quels sont-ils justement ?

Le principal devoir de Charles III consiste à rester politiquement neutre, tel ce qui est demandé à chaque souverain de cette monarchie. Contrairement à sa mère, Charles III a déjà, par le passé, manifesté un engagement politique en prenant position sur des sujets d’actualité. Parmi celles-ci : des questions migratoires, écologiques ou encore la position britannique vis-à-vis de la Chine.

En tant que roi, Charles III devra également affirmer les projets de loi votés par le Parlement sur avis des ministres. Il accordera notamment des entrevues aux ministres, au cours desquelles il devra les « encourager ou les avertir » et être consulté sur un certain nombre de sujets. Il peut également convoquer le Parlement sur l’avis du gouvernement, et ouvrir et clore chaque session du Parlement.

Son accord sera requis pour tous les projets de loi adoptés par le Parlement afin qu’ils deviennent loi. Cet acte, appelé « sanction royale », n’a pas été refusé depuis 1707. Autre chose, le roi doit également donner son consentement pour débattre des projets de loi qui affecteraient la prérogative ou les intérêts de la Couronne.

À la tête du Conseil privé

Dorénavant, l’ouverture officielle du Parlement se fera par le roi Charles III qui y prononcera un discours. Il devra nommer les futurs premiers ministres : un événement réalisé par la reine Elizabeth II, deux jours seulement avant sa mort, lorsqu’elle a nommé et reçu Liz Truss au château de Balmoral. Charles III sera justement amené à s’entretenir au moins une fois par semaine avec cette dernière.

Enfin, le monarque est à la tête du Conseil privé. Ce dernier se réunit généralement une fois par mois. Lors de chaque séance, le Conseil obtient l’approbation formelle du Roi pour les arrêtés déjà discutés et approuvés par les ministres.

À lire aussi : Disparition de la Reine : qu’est-ce qui va changer dans la vie quotidienne des Britanniques ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

Ici tout commence : un énorme cliffhanger avant la pause pour les JO

À la uneInternational

Présidentielles 2024 : c’est quoi le “Project 2025” de Trump ?

À la uneSéries Tv

“Maison de retraite” : le film de Kev Adams devient une série pour TF1

À la uneSanté

Est-ce que la crème solaire empêche de bronzer ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux