Chaque jeudi dans « A Votre Santé » sur VL (19h-20h), Gilles Payet, sophrologue scolaire, répond aux questions de Sabrina Perquis et conseille les jeunes dans leur quotidien (gestion du stress, confiance en soi, sommeil…).

Sabrina Perquis : Aujourd’hui Gilles, vous avez choisi de nous parler d’estime de soi.
Et nous apprendre grâce à la sophrologie comment développer un
regard positif sur soi, malgré ses défauts. C’est bien ça ?

Gilles Payet : Oui Sabrina mais avant de vous proposer un exercice je voulais d’abord
redéfinir ce qu’est l’estime de soi. Et préciser la différence qu’il y a avec
la confiance en soi car ce sont très souvent deux notions que l’on peut
confondre. L’estime de soi c’est le regard que vous portez sur vous-
même. Avec vos qualités et avec vos défauts. Alors que la confiance en
soi c’est plus un ressenti intérieur. C’est la conviction que vous allez
réussir – ou pas – ce que vous allez entreprendre. Et ces deux notions
peuvent être opposées. Je prends l’exemple d’une étudiante qui a plutôt
une bonne image d’elle-même parce qu’elle sait qu’elle est travailleuse,
intelligente et qu’elle rédige bien. Mais elle peut tout à fait avoir une
confiance en elle proche de zéro pour l’examen oral qu’elle passera
demain à 9h00 parce qu’elle a la peur au ventre à l‘idée de le passer.
Les deux notions de l’estime et de la confiance – on le voit ici – sont donc
proches mais leurs mécanismes sont différents. Et du coup – en
sophrologie – on ne les aborde pas de la même façon !

Sabrina Perquis : Alors justement – Gilles – comment peut-on améliorer l’image que
l’on a de soi – surtout si l’on a tendance à se dévaloriser ?

Gilles Payet : Le premier point Sabrina c’est sans nul doute de faire un travail
d’identification de vos qualités. Et si vous voulez le faire de façon
efficace, je vous invite à aller sur mon site sophroschool.fr sur lequel j’ai
publié une liste de 127 qualités humaines. Et votre travail consiste à
imprimer cette liste, à cocher dans un premier temps toutes les qualités
qui vous correspondent et à y associer le plus de situations vécues dans
lesquelles vous avez mis en œuvre ces qualités. C’est une excellente
façon de vous approprier la belle personne que vous êtes.
Vous pouvez faire ce même travail avec vos compétences, avec vos
réussites, les petites comme les grandes.
Autre piste pour travailler le regard que vous avez sur vous, apprenez à
bannir de votre discours intérieur les phrases du type « je suis nul » ou
« je n’y arriverai jamais ». Dites plutôt « je ferai mieux la prochaine fois » ou « je me suis préparé correctement et demain je mobiliserai tout mes
ressources pour faire du mieux possible ».
Dernier point pour travailler votre estime : coupez-vous sans état d’âme
avec les personnes nocives, celles qui vous rabaissent tout le temps. Et
au contraire, allez au contact de celles qui sont neutres ou mieux encore
qui ont une attitude bienveillante à votre égard. En vous coupant du
négatif d’un côté et en vous exposant au positif de l’autre, vous
rééquilibrerez rapidement l’image que vous pouvez avoir de vous.

Sabrina Perquis : Et en sophrologie, quel exercice pourriez-vous nous conseiller ?
Par exemple la veille d’un oral qui me stresse.

Gilles Payet : Un exercice tout simple Sabrina. Je vous invite tout d’abord à lister 3
qualités ou 3 compétences qui sont les vôtres. Par exemple, votre
aisance à l’oral, votre calme et le fait que vous ayez préparé
correctement cet oral.
Installez-vous confortablement, assis sur la chaise, fermez les yeux puis
prenez une lente et profonde inspiration en pleine conscience, bloquez
votre respiration en pensant à votre aisance oratoire – puis soufflez très
lentement en diffusant dans tout votre corps, de la tête aux pieds – cette
capacité à parler devant un jury. Puis faites la même chose avec le
calme que vous diffusez dans tout votre corps. Puis encore la même
chose avec la phrase suivante « j’ai bien préparé cet oral » ou « j’ai
préparé du mieux possible mon oral ». Vous pouvez faire cet exercice
dans les journées qui précèdent votre oral, comme la veille au soir,
comme pendant le trajet qui vous mène sur le lieu de l’examen.
Voilà je vous rappelle le nom du site – sophroschool.fr – sur lequel vous
retrouverez la liste des 127 qualités ainsi que plein d’autres exercices de
sophro pour réussir vos études.