Étudiant

Comment l’ESEO forme-t-elle des ingénieurs innovacteurs ?

L’ESEO avec ses trois campus à Angers, Dijon et Paris-Vélizy accueille chaque année plusieurs centaines d’étudiants-ingénieurs désireux de maitriser les nouvelles technologies avec des compétences à la fois en informatique et en électronique utiles à tous les secteurs. Ce qui les caractérise tout particulièrement, c’est leur pluridisciplinarité.

“Notre ambition est de former des ingénieurs qui travaillent dans tous les secteurs d’activité grâce à un fort bagage technologique qu’ils seront capables d’appliquer », détaille Frédéric Huglo le Directeur Général de l’ESEO. « Ainsi les étudiants de l’ESEO ont-ils vocation à exercer dans les domaines de la Santé & du Biomédical, l’Energie et l’Environnement, la Smart City, la Finance, les transports et véhicules intelligents, le Spatial, la Défense, l’Agro-alimentaire, l’Industrie… en y pratiquant par exemple la Cyber Sécurité, l’Intelligence Artificielle, l’Ingénierie d’Affaires, le Big Data, les objets connectés, les data sciences, les logiciels et données…

“Depuis plusieurs années, et plus encore depuis la crise COVID, nous avons une seule certitude, c’est que notre monde est incertain », poursuit le directeur. « Notre objectif est que nos futurs diplômés soient capables de s’intéresser aux systèmes qui composent notre monde et de s’adapter à des univers en évolution.” Réinventer, voire réenchanter notre quotidien, telle est donc l’ambition des ingénieurs diplômés de l’ESEO. Un mot a même été trouvé pour définir ce profil d’étudiants ; des innovacteurs, comprendre acteurs de l’innovation.

Sur le profil nécessaire après le bac, Frédéric Huglo se veut ouvert. “Il faut de la curiosité, de l’envie d’en savoir toujours plus, d’en faire également toujours plus, détaille-t-il. Je souhaite des jeunes curieux et surtout engagés.”

Car l’engagement est l’un des piliers de l’école d’ingénieurs généraliste accessible après le bac. “J’aimerai qu’un maximum de nos étudiants-ingénieurs ait eu un engagement citoyen pour la cité ou pour la nation durant leurs études. Cours particuliers pour des élèves de zones défavorisées, engagement pour la municipalité, les étudiants sont avant tout des citoyens. Leur énergie est essentielle pour la société.”Ainsi, les lycéens curieux, touche-à-tout et s’imaginant évoluer dans divers univers professionnels trouveront sans nul doute leur bonheur sur les bancs de l’ESEO. “Il ne faut surtout pas d’autocensure chez les jeunes, nous sommes là pour accompagner toutes celles et tous ceux qui rêvent d’une carrière scientifique de haut niveau, qui ont le goût d’apprendre et qui souhaitent agir pour le monde dans lequel ils vivent”, conclut Frédéric Huglo.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ÉtudiantVie Étudiante

Etudiants : comment gérer votre budget ?

EconomieÉtudiant

L'adresse incontournable : La Caisse d'Epargne Côte d'Azur

À la uneÉtudiantFrance

Son livre est jugé trop dur, des étudiants la menacent en ligne

À la uneÉtudiantFrance

Parcoursup : c’est quoi la phase complémentaire d’admission qui vient d'ouvrir ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux